La Route des Rivières en Mauricie : un puissant road trip à faire sur 2, 3 ou 4 roues !

La rivière Saint-Maurice à l’état sauvage sur 100 kilomètres, des campagnes bucoliques, des attraits gourmands, culturels ou historiques et plusieurs bonnes bouffes sur un total de 250 kilomètres… voilà ce que propose la Route des Rivières en Mauricie, l’une des 15 routes signalisées au Québec.

De Louiseville à La Tuque, elle fait vivre des expériences bien différentes au fil des 11 rivières qu’elle croise:

  • Entre Louiseville et Shawinigan (65 km) : paysages champêtres, beaucoup d’endroits authentiques où arrêter pour de belles découvertes
  • Le secteur de Shawinigan : urbain, historique et festif
  • De Shawinigan à La Tuque (185 km) : la rivière Saint-Maurice dans toute sa splendeur via la 155, une des plus belles routes au Québec

Cliquez ici pour accéder à la section de notre site consacrée à la Route des Rivières et voir le parcours complet sur une carte

Suivez ce lien pour commander la brochure de la Route des Rivières

Pourquoi emprunter la Route des Rivières ?

  • Parce que c’est une superbe route alternative pour vos voyages en direction ou en provenance du Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • Pour admirer des paysages époustouflants
  • Parce que les rivières ont façonné le paysage de la Mauricie et sont au cœur du développement de la région
  • Pour en savoir davantage sur la riche histoire industrielle de la Mauricie et du Québec
  • Pour des belles découvertes de restaurants, attraits agrotouristiques, activités culturelles ou de plein air, campings, parcs…

route des rivieres 1

Quelques mots sur notre bolide

Pendant 2 jours sur 400 kilomètres, j’ai eu le privilège de sillonner ce parcours avec une bonne amie à bord du sidecar de sa moto russe Ural. Je vous entends déjà vous poser la question: « mais qu’est-ce que c’est que cette moto ? »

Malgré ses airs rétro, il s’agit bien d’une 2014. La compagnie Ural fabrique ses engins selon le même modèle depuis la 2e guerre mondiale. Elle est équipée d’un moteur de 750 cc calqué sur le modèle d’un BMW et a été achetée récemment dans un concessionnaire de la rive nord de Montréal. Très cool, n’est-ce pas ?

 

PREMIÈRE JOURNÉE

 

9h | Départ de Louiseville et cap sur la 348 vers Sainte-Ursule et Saint-Édouard-de-Maskinongé, puis la 350 vers Sainte-Angèle-de-Prémont

La Route des Rivières prend naissance à Louiseville, à la sortie 166 de l’autoroute 40. Pour notre part, nous avions emprunté le Chemin du Roy (route 138) jusqu’à la jonction de la route 348 en direction de Sainte-Ursule. De là, hop vers le nord !

La 348 est bordée de champs et de belles vieilles maisons. Elle passe devant le Parc des Chutes de Sainte-Ursule, qui peut faire l’objet d’un bel arrêt pour profiter des sentiers et passerelles qui entourent cette cascade de 70 mètres de dénivellation. Suivez ce lien pour lire un article sur la randonnée dans le Parc des Chutes de Sainte-Ursule.

La Route des Rivières nous emmène ensuite sur la 350 en direction de Sainte-Angèle-de-Prémont, où nous attend un grand bout de route droite. La pilote n’a pas manqué de souligner la belle qualité de bitume sur ces chemins !

 

9h20 | La Ferme Nouvelle-France * Coup de cœur de la conductrice !

 

20 minutes plus tard sur la route 350 apparaît une grosse maison à l’entrée du village de Sainte-Angèle-de-Prémont. Il s’agit de la Ferme Nouvelle-France, un complexe agrotouristique qui réunit des beaux jardins thématiques de fleurs, une halte repos avec hamacs, un parc d’oiseaux, une fermette, une boutique et un musée agricole. On peut aussi faire un tour de carriole pour une visite guidée avec ou sans dégustation à travers le verger d’arbres fruitiers, le potager de légumes anciens et les champs de céréales qui entrent dans la fabrication des bières de la Nouvelle-France. Vraiment un très bel endroit.

Cliquez ici pour tout savoir sur la Ferme par le biais de notre article sur le sujet

Ferme Nouvelle-France

Visiter le site web Appeler

10h45 | Le Vignoble Prémont de Sainte-Angèle-de-Prémont

Le Vignoble Prémont est à 2 minutes de route de la Ferme Nouvelle-France. Ils produisent deux rouges, un blanc, un rosé et un vin de dessert. Après une visite guidée des installations (offertes à partir du milieu de la saison), on peut s’assoir sur leur terrasse pour siroter un verre et l’accompagner de bouchées, d’un plateau de fromages, d’une fondue au fromage ou de leur pain brie, pesto et sirop d’érable.

Vignoble Prémont Inc.

Visiter le site web Appeler

 

11h45 | Dîner au Baluchon Éco-villégiature à Saint-Paulin

À 12 minutes de route du Vignoble Prémont, le Baluchon Éco-villégiature est un incontournable en région pour la qualité de sa table et son décor. C’est donc sur la superbe terrasse de l’Éco-Café Au bout du monde surplombant un pré où se reposaient des chevaux que nous avons dîné. Wow.

Pour ma part, j’ai pris la nage, un filet de truite poché dans un bouillon de champignons sur un lit d’orge avec esturgeon fumé et feuilles de chou de Bruxelles. Mon amie s’est laissée tenter par le club sandwich au confit d’oie. Avec un petit cocktail dans un joli pot Mason, le bonheur était au rendez-vous !

Au Baluchon, on peut faire de la randonnée sur le 40 km de sentiers, faire de l’équitation, profiter du spa nordique, se faire masser au centre de santé ou en nature dans une maisonnette, faire du yoga, du geocaching, voir un spectacle de théâtre en rivière, louer un vélo de montagne… la liste est longue !

Le Baluchon, Éco-villégiature

Visiter le site web Appeler

 

14h | Le village de Saint-Élie-de-Caxton

À peine 10 minutes plus loin que le Baluchon sur la 349 se trouve le célèbre village du conteur Fred Pellerin. Cet article intitulé « Quoi faire à Saint-Élie-de-Caxton » vous informera de toutes les possiblités qu’offre ce village hors du commun. À l’entrée du village, un gros panneau de la Route des Rivières détaille bien les différents attraits et hébergements du secteur.

Pour notre part, nous avons failli dévaliser le Potier de Saint-Élie, qui fait de superbes pièces colorées pour la cuisine. Après avoir pris une photo à la fameuse traverse de lutins, nous nous sommes arrêtées au Rond Coin pour une visite des lieux. Dans la grosse yourte d’accueil, on peut boire et grignoter divers trucs dont leurs fameux « gridchises ». Cet endroit des plus atypiques permet aussi de voir des spectacles et de dormir dans des habitations insolites.

À la sortie du village de Saint-Élie, la Route des Rivières bifurque du chemin principal et emprunte une petite route très étroite et boisée, toute en courbes serrées jusqu’au village de Charette.

Bureau d'accueil touristique de Saint-Élie-de-Caxton

Visiter le site web Appeler

15h30 | Les Chutes de Shawinigan

Après avoir traversé Saint-Boniface et enjambé l’autoroute 40, la Route des Rivières nous en met plein la vue et nous offre un panorama grandiose sur le Saint-Maurice tout en bas d’une grande côte. On entre alors à Shawinigan et un arrêt au Parc de l’île Melville pour admirer les chutes s’impose. Bien que le débit soit faible en période estivale, le décor est quand même impressionnant. Et c’est gratuit !

Cliquez ici pour lire notre article sur ces chutes mesurant à peine 5 mètres de moins que le Niagara

 

16h | La Cité de l’énergie de Shawinigan

Véritable emblème de la ville de Shawinigan, la Cité de l’énergie ne se limite pas à la grande tour, loin de là. Mon amie et moi avons gravi (en ascenseur bien sûr) l’équivalent des 38 étages pour accéder à la tour d’observation et bénéficier d’une vue hallucinante sur Shawinigan, les barrages hydroélectriques et la rivière Saint-Maurice.

Nous aurions pu également assister à un spectacle intérieur multisensoriel, voir des expositions, faire un tour de ville en trolleybus, une croisière touristique en ponton, visiter deux centrales hydroélectriques, le musée de l’ancien premier ministre Jean Chrétien et même voir le spectacle grandiose en soirée d’Amos Daragon. Ouf !

Rendez vous sur cet article pour tout connaître de la Cité de l’énergie

Tour de Ville de Shawinigan (La Cité de L'Énergie)

Visiter le site web Appeler

 

18h | La microbrasserie Le Trou du diable de Shawinigan

Réputée à travers le monde, la microbrasserie Le Trou du diable est un arrêt INCONTOURNABLE sur votre parcours. Sa terrasse située non loin de la rivière, ses bières primées internationalement et sa bouffe absolument décadente savent ravitailler de la meilleure manière le plus épuisé des motocyclistes !

Suivez ce lien pour en lire plus sur l’endroit

Le Trou du diable - Broue Pub et Restaurant

Visiter le site web Appeler

 

DEUXIÈME JOURNÉE

 

9h | Départ de Shawinigan via Lac-à-la-Tortue, Saint-Georges-de-Champlain et Grand-Mère

Pour sortir de la ville de Shawinigan, la Route des Rivières nous fait d’abord passer par Shawinigan-Sud non loin de l’Église Notre-Dame-de-la-Présentation, décorée des œuvres du célèbre peintre Ozias Leduc. Ensuite, elle nous fait emprunter une longue route droite jusqu’au secteur Lac-à-la-Tortue, pour ensuite nous faire traverser Saint-Georges-de-Champlain et le magnifique pont suspendu de Grand-Mère.

Nous en avons profité pour arrêter au fameux rocher de Grand-Mère avant d’emprunter l’autoroute 55 pour re-traverser le Saint-Maurice et mettre le cap sur Grandes-Piles.

 

10h | Le village de Grandes-Piles et la route jusqu’à Mattawin

Sans contredit l’un des plus beaux villages en Mauricie, Grandes-Piles séduit par le charme de ses petites rues en pente bordées par le Saint-Maurice qui y est particulièrement majestueux en raison de sa largeur et du cap rocheux de Pointe-à-la-Mine qui le surplombe.

La belle marina remplie de voiliers possède un resto avec une superbe terrasse où il fait bon s’attabler: Le Resto de la Berge (fermé lors de notre passage un mercredi matin). Vous trouverez dans cet article toutes les bonnes adresses du coin: « Quoi faire à Grandes-Piles : activités de plein air et d’aventure, détente et lieux historiques surplombant la rivière Saint-Maurice »

C’est également à Grandes-Piles que la route 155 revêt ses plus beaux atours. Elle a même fait le #1 du top 5 des plus belles routes au Québec par l’agence Authentik Canada.

Voici un vidéo qui montre le trajet de la sortie du village jusqu’à la halte routière très prisée par les motocyclistes. Imaginez par beau temps !

Après la halte routière, la route demeure toute aussi panoramique pendant 30 minutes jusqu’à Mattawin, alternant forêt et rivages. On a parfois presque l’impression de faire du bateau tellement on est près de l’eau ! Seule petite ombre au tableau : il y a quand même beaucoup de gros camions qui circulent sur cette route.

 

12h | Dîner à l’Hôtel Marineau Mattawin

Véritable oasis qui surgit un peu au milieu de nulle part, l’Hôtel Marineau Mattawin arrive à point sur le parcours pour qui veut se restaurer ou passer la nuit. Leur terrasse offre un super point de vue sur la rivière, qu’on peut quand même voir de l’intérieur dépendamment de la section où l’on se trouve. La cuisine y est familiale et le service impeccable.

Hôtel Marineau Mattawin

Visiter le site web Appeler

L’endroit abrite également le bureau d’accueil du Centre d’aventure Mattawin, spécialisé dans les excursions de plein air. Cliquez ici pour lire notre billet sur les activités nautiques d’été comme le rafting, le kayak, l’hydroluge ou le canyoning. On peut aussi y dormir en camping, éco-tente, éco-chalet, refuge ou roulotte.

 

13h45 | De Mattawin à La Tuque * Le plus beau bout selon moi

40 minutes de pur bonheur à sillonner le bord de la rivière. La beauté de cette portion de la route 155 est son caractère vraiment sauvage. On y retrouve très peu de maisons et absolument rien de l’autre côté de la rivière. L’asphalte est belle et les courbes sont longues et douces : pas besoin de freiner pour s’y engager, ce qui fait qu’on peut garder sa vitesse de croisière de 90 km/h de façon tout à fait relax.

 

14h45 | Parc des chutes de la Petite Rivière Bostonnais

Tout de suite en entrant à La Tuque se trouve le Parc des chutes de la Petite Rivière Bostonnais, qui nous a agréablement surpris avec son intéressant musée d’animaux naturalisés, sa tour d’observation et ses jolies chutes d’une bonne hauteur. Un très bel endroit pour se dégourdir les jambes après avoir fait de la route !

Parc des chutes de la Petite Rivière Bostonnais

Visiter le site web Appeler

Découvrez-en plus sur le Parc grâce à notre article de blogue bien documenté sur l’endroit

 

16h30 | Centre-ville de La Tuque – Restaurant Le Boké * Coup de cœur de la copilote

Autre belle surprise à La Tuque: Le Boké, un restaurant-boucherie-traiteur-boutique ouvert depuis peu sur la rue Commerciale et qui nous a charmé avec son décor rustique-chic, son menu original et sa boutique gourmande adjacente. J’en ai même profité pour me ramener des fondues au fromage !

Après avoir partagé une planchette de charcuteries et terrines, mon amie a pris le fameux steak à Ti-Croc, célèbre dans la région de La Tuque, mariné dans la bière de la nouvelle microbrasserie locale La pécheresse. Une des viandes les plus tendres qu’elle n’avait jamais mangé ! Pour ma part, ce fut un duo de tartare thon et saumon, très bien présenté avec des frites assez exceptionnelles.

Restaurant Le Boké

Visiter le site web Appeler

18h45 | Retour vers Shawinigan et Trois-Rivières

Au retour, le ciel s’est dégagé nous faisant voir de belles couleurs sur la rivière qu’on avait le plaisir de longer d’encore plus près vu le sens de la route.

 

Vraiment, la Route des Rivières nous a charmées. Elle nous a fait rouler dans des styles de routes et des décors différents, elle nous a procuré de belles découvertes dans les attraits visités et nous a fait rencontrer des gens passionnés. Bref, elle nous a fait vivre des aventures qu’on gardera en tête très longtemps !

coucher de soleil route des rivieres

Pour poursuivre la lecture…

Cliquez ici pour accéder à la section de notre site consacrée à la Route des Rivières

Suivez ce lien pour commander la brochure de la Route des Rivières

Consultez notre article « 7 suggestions de parcours en moto pour une agréable balade en Mauricie »

 

Articles populaires

Entreprises reliées

Partager

8 commentaires

  • daniel plourde dit:

    et la rivière du loup a saint Alexis des monts …vous en faites quoi ??

    • tourisme-mauricie dit:

      Bonjour Monsieur Plourde. En effet, la rivière du Loup et la route qui la longe sont très belles. En fait, le trajet officiel de la Route des Rivières ne passe pas par Saint-Alexis-des-Monts puisque le chemin doit relier de manière continue plusieurs villages entre eux sans « cul-de-sac » où les conducteurs seraient obligés de revenir sur leurs pas. À Sainte-Angèle, la route se dirige donc vers Saint-Paulin, Charette et Saint-Élie au lieu de monter vers Saint-Alexis où les gens devraient refaire 2 fois le même trajet pour entrer et sortir. Par contre, cette belle route est quand même proposée en pointillé dans la brochure officielle comme trajet « alternatif ». Pour les fins de l’article, nous avons parcouru le trajet officiel. Voilà 🙂

  • Jean-Guy Lajeunesse dit:

    wow superbe ride a faire en moto , j’en prend note et je vais me faire venir la brochure officielle, merci de m’avoir fait découvrir ce petit trésor routier de chez nous

  • Wilson Dimock dit:

    I consider myself very fortunate to have the privilage to ride my motorcycle when I choose on our famous Route des Rivières. I has some of the most beautiful scenic routes that I have ever ridden! A must, on your bucket list.

  • Marlene Doucet dit:

    Malheureusement, vous avez passé droit devant chez nous… Il faut croire que l’envie de grignoter ne vous tiraillait point 😉 https://m.facebook.com/Les-Jardins-Fleuris-260061660832426/

  • Eric Savard dit:

    Nous sommes parti de jonquiere ma conjointe et moi en décapotable en suivant la route des rivières et nous sommes arrêter coucher dans une auberge a Grand- Mère. C était magnifique. Les paysages sont superbe et il faisait vraiment beau.

  • Robert de la Chevrotière dit:

    Au cours de votre ‘Road Trip’ de Grand-Mère à La Tuque, pourquoi ne pas faire un arrêt à Grandes-Piles pour faire un ‘River Trip’ à bord du Windigo ? …une croisière de 2 heures avec animation et commentaires, sur un bateau pouvant transporter confortablement 48 passagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *