Sauté, grillé ou pané? 5 expériences gastronomiques pour pimenter ton été

Un de nos petits plaisirs de l’été (outre le fait de s’enfiler des petits « rosé everyday » en mettant ça sur le compte de la chaleur)? Manger dehors. Ou pour faire honneur à la langue de Molière (et nous racheter auprès des puristes pour le « everyday » susmentionné) : se sustenter de produits locaux tout en se laissant caresser par les rayons du soleil.

Bref, voici 5 expériences gastronomiques à vivre à l’extérieur et à ajouter à ta bucket list mauricienne!

1. Pêcher la meilleure truite du Québec et la déguster sur le gril

En dégustant la fameuse truite de Saint-Alexis-des-Monts, on comprend vite pourquoi un festival porte son nom. Fumée, grillée ou en chaudrée, la truite de Saint-Alexis ravit immanquablement les amateurs de poisson.

Cet été, rends-toi dans une pourvoirie de la capitale de la truite mouchetée (comme la Pourvoirie du Lac Blanc ou l’Auberge du Lac-à-l’Eau-Claire) pour y pêcher une bonne truite bien fraîche. Fais-la ensuite griller sur le BBQ de ton chalet ou laisse le chef de la place te la faire découvrir dans ses meilleures recettes (on salue la Pourvoirie du Lac Blanc et sa fameuse chaudrée de truite fumée).

2. Admirer le coucher de soleil en se délectant de calmars frits et de guédilles au homard

Sea Shack au bord du lac

Véritable joyau culinaire au design plus « instagrammable » que celui de la cuisine de Marilou (rien de moins), le Sea Shack au bord du lac est un petit casse-croûte au bord de l’eau qui met en vedette les fruits de mer.

Logé aux abords du lac Saint-Pierre à Trois-Rivières (n’hésite pas à apporter ton kayak ou ton paddle!), l’endroit donne l’impression de faire une petite incursion dans le Maine (taux de change démesuré en moins). Tu y dégusteras la meilleure guédille au homard des environs!

3. Faire sa peau à un rib-steak gigantesque de 36 oz

Tu es fan de viande? Cet été, rends-toi au restaurant Le Grill de Trois-Rivières pour le prouver! Spécialiste en grillades tendres et juteuses, Le Grill propose à son menu 2 morceaux de viande qui auraient pu figurer au 13e rang des travaux d’Astérix (et desquelles même Obélix aurait du mal à venir à bout) : le rib-steak gigantesque de 36 oz vieilli 65 jours ainsi que le Tomahawk vieilli 55 jours.

Tu peux opter pour la facilité et le partager avec tes chums.
Ou tu peux montrer à quel point t’es un homme, un vrai.

(On s’arrête ici avant que l’article vire en pub pour Dodge Ram.)

4. S’enfiler 2-3 roll dog entre 2 tours de manège à l’ExpoTR

Manèges à ExpoTR

Tout le monde sait qu’il n’y a rien comme un bon vieux roll dog noyé dans le ketchup pour se remettre l’estomac à la bonne place après un tour de manège un peu olé olé. Attendre que le mal passe? À d’autres! À Trois-Rivières, on combat le feu par le gras!

Du 6 au 15 juillet, rendez-vous à l’ExpoTR pour faire le plein de manèges et de lipides (et de glucides… faudrait quand même pas oublier la barbe à papa).

5. Cueillir des champignons forestiers et les déguster en nature… ou laisser les meilleurs chefs de la Mauricie les apprêter pour toi

Cueillette de champignon avec Dans l'Bois

L’initiation à la cueillette de champignons forestiers est une activité idéale pour découvrir les saveurs d’ici tout en profitant des bienfaits de la nature. Certaines entreprises mycologiques – comme les Champignons du Lac-Édouard ou Dans l’bois à Trois-Rivières – te permettent même de vivre une expérience gastronomique complète en nature ou en restaurant par la suite.

Tu préfères déguster de bons champignons forestiers sans lever le petit doigt? Laisse les meilleurs chefs de la Mauricie les apprêter pour toi lors de l’événement MYCO – rendez-vous de la gastronomie forestière qui aura lieu en automne. Pour l’occasion, plus d’une dizaine de restaurateurs de la région proposeront un menu d’inspiration boréale bon à s’en lécher les doigts!

Les commentaires sont fermés.