Séjour à Lac-Édouard : un endroit plein d’histoires à découvrir!

Le village de Lac-Édouard en Haute-Mauricie, c’est juste parfait. Quand on ne sait pas trop à quoi s’attendre et qu’on a un gros coup de foudre avec l’endroit, ça donne une fille qui ne fait que parler de son expérience depuis son retour! Je veux revisiter le Sanatorium Historique Lac-Édouard, La Seigneurie du Triton, le Camping Éco-Station Boréal, Les coffrets de Lorraine, la Pourvoirie Le Goéland et le Club Oswego avec ma famille et mes amis, pour qu’ils voient de leurs propres yeux la beauté de l’endroit et ses gens si chaleureux.

 

Un peu d’histoire

En 1885 la conquête de l’Ouest mène à la construction du chemin de fer du Canadien National, qui relie le Lac-Saint-Jean au reste du Québec. En 1893 un ingénieur ferroviaire du nom d’Alexander Luders Light devient le fondateur du Triton Fish and Game Club; un territoire de chasse et pêche très prisé de plus de 200 lacs. Aujourd’hui l’auberge principale existe toujours et est connue sous le nom de La Seigneurie du Triton, un endroit centenaire qui a gardé tout son cachet d’antan et qui a accueilli des gens très connus tels que l’ancien président des États-Unis Théodore Roosevelt. Je me suis d’ailleurs bercée dans sa chaise qui est toujours sur place!

En 1904, la création du Sanatorium, un hôpital qui traitait les tuberculeux, contribua à la renommée de l’endroit. Jadis, le seul remède contre cette maladie était le grand air et le repos; le Lac-Édouard était donc l’endroit idéal! Les bénéficiaires étaient fortunés et pouvaient profiter des services des médecins, infirmières, jardiniers et autres employés à leur disposition. Aujourd’hui, les sanatoriums ont pratiquement tous fermé leurs portes, car les cures n’avaient plus lieu d’être lorsque les antibiotiques sont apparus.

 

Voici le résumé de ma visite

À mon arrivée à Lac-Édouard j’ai été accueillie par Monsieur le maire, Larry Bernier, au Magasin général, pour une visite de la magnifique bâtisse et d’un survol de l’histoire de la municipalité. Il faut savoir que le Magasin général est un projet de communauté qui a permis aux citoyens d’avoir une station-service, une petite épicerie, un coin pharmacie, un coin chasse et pêche, une SAQ et un centre de valorisation de Lac-Édouard! L’essentiel pour répondre aux besoins urgents et pour accommoder les visiteurs qui se rendent sur place. La municipalité avait malheureusement perdu la plupart de ces services dans les dernières années, mais suite à une collaboration citoyenne des gens de la communauté, de beaux projets ont vu le jour!

 

 

Les sentiers d’A.D.E.L.E. et le Sanatorium Historique du Lac-Édouard : mon expérience

On va se dégourdir les jambes avec le maire dans les Sentiers d’A.D.E.L.E., des sentiers magnifiques qui ont vu le jour en 2004 et qui comptent environ une vingtaine de kilomètres, pour tous les goûts : facile, intermédiaire et expert. Vous voulez vous reconnecter avec la nature? Eh bien ces sentiers en pleine forêt sont l’endroit idéal! Il est également possible d’en profiter l’hiver, en raquette. La randonnée d’une heure sous le soleil a bien commencé la journée! Nous nous sommes ensuite arrêtées au Casse-croûte Chez Lynon pour commander une bonne poutine, que nous avons mangée sur le bord du lac au quai municipal.

 

En après-midi, nous étions attendus au Sanatorium Historique Lac-Édouard où j’ai été plus qu’étonnée de voir tout le travail réalisé depuis les débuts, il y a environ 3 ans. Simon Parent, un des propriétaires qui est très passionné, nous a fait une visite de l’endroit et un aperçu de l’histoire derrière ce lieu. Le Sanatorium est un organisme à but non lucratif qui vise à protéger et à mettre en valeur le patrimoine agricole, culturel et naturel de l’endroit ainsi qu’à protéger le Martinet ramoneur, un petit oiseau très rapide qui ressemble à une hirondelle et qui vit dans les cheminées de l’endroit.

 

Dans le bâtiment d’accueil presque entièrement rénové, vous retrouverez des images d’antan expliquant l’histoire de ce lieu magnifique ainsi qu’un centre d’interprétation du Martinet ramoneur. Bientôt, il y aura un café et des chambres à l’étage qui pourront accueillir les visiteurs qui voudront y séjourner un peu plus longtemps. Sachez qu’il est déjà possible de dormir sur place dans un prêt-à-camper, ou avec vos propres installations sur les terrains du Camping Éco-Station Boréal. Avant le souper, on a eu l’occasion de faire une petite balade sur le lac, en canot, et de relaxer au bord de l’eau tout en mangeant les meilleures fraises nordiques, qui sont récoltées sur place à la ferme.

La ferme, qui a été le premier bâtiment restauré, est magnifique! Vous pouvez aussi admirer les champs de fraises, les jardins et côtoyer les animaux, dont les lamas, le cheval, la biche et les volailles qui viendront à votre rencontre. Un endroit où on se sent bien et où on a envie de retourner!

 

Un bon souper et observation du Martinet ramoneur au Sanatorium

Après une grosse journée, une petite pause-repas s’impose au Domaine Lac-Édouard, qui est ouvert depuis près de 50 ans! Les propriétaires actuels, Richard et Manon, occupent l’endroit depuis maintenant 6 ans. Il est à noter que le seul bar de l’endroit s’y trouve et que vous pourrez rencontrer des gens qui en connaissent beaucoup sur l’histoire de Lac-Édouard. Ils ont également un terrain de camping et des chambres; il est donc possible d’y dormir et de profiter de leur belle terrasse au soleil!

De retour au Sanatorium Historique Lac-Édouard, nous allons observer l’arrivée des Martinet ramoneurs. Les oiseaux retournent dans la cheminée au coucher du soleil, et ce à la vitesse de l’éclair. Il faut donc être très vigilant, mais ça vaut le coup d’attendre. Vous en apprendrez plus sur leur état d’espèce menacée, leur migration et leur habitat grâce aux informations qui vous seront données. Je vous conseille fortement d’écouter le film dans le bâtiment d’accueil, car vous pourrez voir la formation du nid et l’évolution des oisillons sur les parois de la cheminée. Très intéressant!

 

Il se fait tard et nous avons la chance de dormir dans les prêt-à-camper du Camping Éco-Station Boréal, donc nous prenons la direction de nos lits pour du camping de luxe. La joie de dormir dans la nature, sur un matelas confortable et sans avoir la tente à monter! À deux pas de là, vous trouverez un abri en bois avec moustiquaire où vous pourrez préparer vos repas; cuisine complète et vaisselle sont à votre disposition en plus de plusieurs légumes et fraises de la ferme. Psst! Sachez que le Lac-Édouard est en processus pour être reconnu comme une réserve mondiale de ciel étoilé. Profitez-en pour lever la tête au ciel avant d’aller dormir!

  • Notez que les activités et les visites qui se déroulent au Sanatorium sont réservées aux gens qui dorment sur place seulement.

 

Les coffrets de Lorraine et La Seigneurie du Triton

À notre arrivée à Les coffrets de Lorraine, pour notre atelier de fabrication d’un capteur de rêve amérindien, nous comprenons tout de suite, à la vue de l’énorme tipi Sioux dans la cour, que nous avons affaire à une autre passionnée! Le tipi sert à donner les ateliers de capteurs de rêves et les cours sur les champignons forestiers. Les cours sur la cueillette de champignons sont suivis d’activités de cueillette afin de bien identifier les champignons, ce qui est assez technique. Vous pourrez aussi vous procurer des champignons et autres produits tels des bijoux, des capteurs de rêves ou des livres de recettes dans sa boutique de produits récupérés et recyclés! On a pu déguster un thé chagga, fait à base de champignon du même nom, qui n’est pas resté très longtemps dans nos tasses!

 

Un moment très attendu de la journée : la visite de La Seigneurie du Triton! Direction le Magasin général pour les avertir de notre arrivée au quai dans une quinzaine de minutes, par les chemins forestiers. On embarque dans la chaloupe qui nous amène à l’auberge, car on ne peut y accéder que de cette façon. À notre arrivée, nous avons droit à une visite de l’auberge et de ses salles qui ont tout gardée de leur cachet d’autrefois. Les meubles, les objets d’antan ainsi que la bâtisse nous ramènent à l’époque du Fish and Game Club. Un moment d’arrêt en pleine nature où l’on peut pratiquer la pêche et plusieurs activités de villégiature (canot, kayak, stand up paddle, location de bateau à moteur, observation de l’ours noir, etc.). On prend le ponton et on va prendre le shore lunch (dîner sur la rive) aux abords du lac. Soupe créole, salade waldorf, grillades de saucisses de cerf et de porc, pommes de terre et gâteau au citron nous donneront l’énergie nécessaire pour continuer notre journée. On fait le plein de beaux paysages avant de reprendre le bateau pour le retour au village. Un autre endroit paradisiaque à revisiter avec du temps devant nous, pour pouvoir en profiter pleinement.

 

Souper et coucher à la Pourvoirie Le Goéland

De retour au village, on retourne au Magasin général pour aller chercher le nécessaire pour notre souper fondue que nous préparerons au condo de la Pourvoirie Le Goéland. Avec sa cuisine tout équipée, son balcon avec vue sur le lac et sa mezzanine, on a passé un moment parfait et on a relaxé le reste de la soirée. On a apprécié la propreté des lieux, la beauté du paysage, l’attention apportée à notre arrivée (la table était déjà mise dans notre condo!) et l’accueil chaleureux du personnel.

 

À notre réveil, on a pu visiter les lieux avec la propriétaire Lucie qui nous mentionne au passage que la pourvoirie existe depuis maintenant 28 ans! On a pu visiter les trois condos : deux d’entre eux comptent 2 étages et le troisième, plus petit, compte 1 étage. Il est aussi possible de louer un des quatre chalets avec ensemble patio et BBQ, qui peuvent accueillir, pour certains, jusqu’à six personnes. Un camping avec 30 emplacements a été aménagé en 2003 avec des terrains 2 services. Environ trois terrains sont disponibles pour les visiteurs qui voudraient venir pêcher et profiter du lac. Un bel endroit pour vous faire oublier le stress de la vie quotidienne!

 

Une partie de pêche au Club Oswego

Notre dernier arrêt se fait au Club Oswego où nous rencontrons Normand qui nous offre une visite des chalets de pêche sur le terrain de 87 km2. Il est possible de pratiquer la chasse du petit et du gros gibier, de pêcher et de faire du kayak et du pédalo sur les différents lacs. Le taux de réussite de la chasse à l’orignal est de 60 %, ce qui est un très bon ratio. Au programme après notre visite : une pêche sur le lac privé du propriétaire, qui nous assure que nous repartirons avec de belles truites sauvages! J’avais des doutes sur les prises à cause de notre inexpérience, mais nous avons finalement eu le bonheur de pêcher deux belles petites truites et on en a échappé au minimum trois. C’est dire comment ça mordait! Si vous n’avez pas de permis de pêche, vous pourrez vous procurer un permis journalier sur place! Amateurs de chasse et pêche, cet endroit est pour vous; vous ne serez pas déçus!

Si vous aimez la nature et les endroits qui regorgent d’histoire, le village de Lac-Édouard vous attend et la route pour s’y rendre est magnifique!

 

Il était impossible pour moi de profiter de tous les endroits où dormir, mais sachez que vous serez très bien accueillis au Gîte le Presbytère ainsi qu’au Gîte d’Édouard.

 

Pour plus d’idées d’activités à faire en Haute-Mauricie :

Activités incontournables à faire en Haute-Mauricie

Quoi faire à La Tuque et à La Bostonnais en 3 jours

12 commentaires

  • Marie Reine Gauthier dit:

    Wow !!! Magnifique!! Je suis née au Lac Édouard et je trouve votre page magnifique. Félicitations à tous ceux qui ont travaillé très fort pour revaloriser cet endroit cher au cœur des natifs du Lac. Merci!

  • Jeannette Boivin Cloutier dit:

    Vous ne parlez pas de l’histoire des pères Oblats qui ont été là-bas longtemps. Aujourd’hui, les bâtiments sont le Domaine lac Édouard. Le presbytère est devenu un gîte aujourd’hui.

  • Johanne Marchand dit:

    Bonjour,
    Merci pour la publication et les belles photos qui représente très bien le Lac-Édouard

  • Normand Delisle dit:

    Lac-Edouard, c’est bel et bien ce que vous avez décrit !
    Pour moi, c’est aussi des familles chaleureuses… Gagnon, Rioux, Bertrand, Matte, Grimard, Roy, Hamelin, Descarreaux,
    Côté, Cloutier, Skene.
    C’est accueil, pêche, chasse, aventures.

  • huguette mercure dit:

    C’est un super bel article Marianne! Et je sais de quoi tu parles puisque j’y étais avec toi!
    Merci de m’avoir permis cette découverte fabuleuse.
    Allez-y tout le monde, c’est vrai de vrai et trop beau!!!

  • sergio dit:

    Bonjour! Quels sont les choix d’établissements que l’on peut coucher au lac édouard cet automne? Style petit déjeuner inclus si il n’y a pas de resto au lac édouard. A coté de l’ancien sanatorium, n’a t’il pas été construit un genre de gite ? merci.

  • Danny Harewicz dit:

    Bonjour, felicitation pour ces articles. C’est vraiment un endroit magnifique. Dans les années 70 j’avais un oncle qui travaillait au sanatorium et qui habitait audessus de la buanderie. J’y ai donc passé beaucoup de temps a pecher, dont la pointe au chinois, baigner et profiter du calme de cet endroit. Ma soeur a meme travaillé au sanatorium et elle y a fait la connaissance de son mari actuel. J’ai de bon souvenir de cet endroit.
    je devrais y retourné cette été avec soeur.

    Merci…

  • Danny Harewicz dit:

    Bonjour, felicitation pour ces articles. C’est vraiment un endroit magnifique. Dans les années 70 j’avais un oncle qui travaillait au sanatorium et qui habitait audessus de la buanderie. J’y ai donc passé beaucoup de temps a pecher, dont la pointe au chinois, baigner et profiter du calme de cet endroit. Ma soeur a meme travaillé au sanatorium et elle y a fait la connaissance de son mari actuel. J’ai de bon souvenir de cet endroit.
    je devrais y retourné cette été avec soeur.

    Merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *