Connaissez-vous vraiment le lac Saint-Pierre? 6 faits étonnants sur ce drôle d’endroit

Par Midorie Villeneuve Chassé, rédactrice invitée

Connaissez-vous le lac Saint-Pierre? J’veux dire… Connaissez-vous BIEN le lac Saint-Pierre ?

S’il vous arrive de faire la route entre Trois-Rivières et Montréal, il est fort probable que vous passiez tout près (peut-être même sans le savoir).

Pourtant, le lac Saint-Pierre, c’est pas juste un endroit pour les oiseaux et les gros bateaux (ou les crues printanières)! C’est un lieu accessible que vous pouvez tous visiter. Coup d’œil sur 6 éléments qui le distinguent!

 

1 | DES ÎLES QUI DISPARAISSENT…

Situé entre Sorel-Tracy et Trois-Rivières, le lac est d’une superficie de 353 km2. Pour vous donner une idée concrète, ça équivaut à environ 270 terrains de Quidditch. (Croyez-moi, cette information a été difficile à trouver!)

Le lac est dans les faits un élargissement du fleuve Saint-Laurent. Si vous regardez sur Google Maps, vous arriverez facilement à le repérer. Et en même temps, vous remarquerez peut-être le regroupement d’îles qui s’y trouvent (vers l’ouest). Apparemment, il y en aurait entre 42 et 112.

Pourquoi une différence de 70 îles ?

Figurez-vous que les spécialistes ne s’entendent pas sur le nombre exact d’îles. Ils sont poches en maths? Pas vraiment. C’est que plusieurs îles disparaissent à la crue des eaux et se réaménagent selon les saisons. Et elles ont des noms assez chouettes, entre autres : l’île aux Vaches, l’île aux Cochons et l’île aux Fantômes (BOOH!).

 

2 | IL EST CREUSÉ EN PARTIE PAR L’HOMME

Quelle est la différence entre la profondeur de votre piscine et le lac Saint-Pierre? La réponse : 1,8 mètre. En effet, la profondeur moyenne du lac est de seulement 3 mètres.

 

C’est si peu profond qu’au temps des premiers colons, les bateaux ne pouvaient pas naviguer jusqu’à Montréal. L’histoire raconte même qu’en 1535, Jacques Cartier a dû abandonner son navire et poursuivre sa route vers Montréal dans une barque. Quelle affaire!

Aux 19e et 20e siècles, des travaux ont été entrepris pour augmenter les dimensions du chenal et permettre la navigation commerciale. Aujourd’hui, les bateaux circulent dans une tranchée artificielle de 11,3 mètres de profondeur.

 

3 | C’EST UNE RÉSERVE MONDIALE DE L’UNESCO 

Le lac Saint-Pierre a probablement plus de statuts qu’une page Facebook! Il bénéficie depuis plusieurs années de nombreuses reconnaissances provinciales, nationales et internationales.

En 2000, le lac a entre autres été désigné réserve de la biosphère par l’UNESCO en raison de sa richesse écologique. Ça signifie que sur ce territoire, les citoyens, les entreprises et les gouvernements s’engagent à vivre et travailler en harmonie avec la nature. C’est tu pas beau, ça?

 

4 | IL ABRITE PLUS D’OISEAUX QUE LA POPULATION DE SEATTLE

Aux ornithologues de ce monde, sachez qu’aux abords du lac, 291 espèces d’oiseaux ont été aperçues. Comme 400 espèces fréquentent le Québec, avouez que ces statistiques sont pas mal pentoute!

D’ailleurs, c’est au lac Saint-Pierre que se trouve la plus importante halte migratoire d’oiseaux aquatiques sauvages dans tout l’est du Canada. Au printemps, lors de la migration, plus de 800 000 oiseaux viennent profiter de la plaine submergée. 800 000! C’est plus que la population de Seattle!

L’archipel du lac Saint-Pierre abrite d’ailleurs la plus grande héronnière connue en Amérique du Nord. Elle compte plus de 5000 nids et accueille 1300 couples de hérons. J’ai cherché : elle n’apparaît malheureusement pas sur Airbnb…

Si vous circulez sur l’autoroute à cette période, vous ne pourrez pas manquer tous ces oiseaux. Mais s’il vous plaît, tâchez de garder les yeux sur la route!

 

5 | IL NOUS TRANSPORTE EN ANTARCTIQUE, EN LOUISIANE OU EN FLORIDE POUR PAS CHER

Au lac, la pêche, la voile, la natation et la navigation de plaisance ont la cote. Été comme hiver, le kitesurf est aussi à l’honneur et offre un spectacle magnifique.  

Et si vous préférez seulement admirer la vue, manger ou prendre un verre, sachez que l’Auberge du Lac Saint-Pierre prévoit ouvrir une belle terrasse au cours de l’été 2019.

À quelques minutes seulement de Trois-Rivières, le Sea Shack Au bord du Lac vous propose quant à lui de bons plats et vous donne l’impression d’être en plein bord de mer. Au yable la Floride! Et à deux pas de là, la plage de Plein Air Ville-Joie en rajoute!

Finalement, la Pourvoirie du Domaine du Lac Saint-Pierre vous offre de faire un safari dans le bayou.  Bien oui! Comme en Louisiane (mais sans les alligators, Dieu merci!).

Et après l’aventure, leur terrasse saisonnière montée directement sur le lac prolongera votre dépaysement!

 

6 | SA FAUNE EST IMPRESSIONNANTE

Cet été, oubliez le zoo… ou les Pokémons! Pour voir de belles petites bestioles, c’est près du fleuve qu’il faut vous rendre. On trouve au lac Saint-Pierre 84 espèces de poissons et 23 espèces de mammifères.

Plusieurs options s’offrent à vous pour les observer, dont la passerelle de Pointe-Yamachiche et celle de Pointe-à-Caron (Louiseville). Toutes deux sont aménagées pour permettre l’observation de la faune. Elles sont aussi munies de panneaux d’interprétation (c’est comme un Pokédex) pour que vous puissiez en apprendre davantage sur les espèces du milieu.


Alors, irez-vous profiter du lac cet été?

Qu’est-ce qui vous tente le plus? L’ornithologie, la voile ou les terrasses?

 

D’AUTRES FAITS INTÉRESSANTS SUR LE LAC SAINT-PIERRE :

  • Malgré toutes les interventions humaines, il est demeuré naturel à 90 %.
  • Plus de 90 espèces menacées, vulnérables ou susceptibles de l’être y ont été observées.
  • En 2018, 40,9 millions de tonnes de marchandises ont été transportées sur le fleuve (et inévitablement, sur le lac Saint-Pierre).
  • Le Marais Saint-Eugène a permis au comité de protection du lac de se voir remettre un Phénix de l’environnement en 2014.

 

D’autres lectures connexes sur notre blogue :

Récit d’un surprenant safari sur le lac St-Pierre : comme les bayous en Louisiane!

Où observer les oiseaux en Mauricie