Résultats de recherche

4313 Résultats de recherche pour golf

Loading

…Quand les campings (de la Mauricie notamment) m’ont ralliée à leur cause.

Camping Douce Évasion, St-Jean-des-Piles

Camping Douce Évasion, St-Jean-des-Piles

Il aura fallu non moins de 15 ans de présence au Québec (en Mauricie en fait) à la citadine de naissance et d’éducation que je suis (j’ai grandi à Caen, en Normandie) pour apprécier les plaisirs de la vie de camping et me ranger aux avis de bon nombre de mes amis québécois comme quoi « si tu es bien équipé, le camping c’est vraiment l’fun! ». Ainsi, depuis le début de l’été, nous avons découvert plusieurs sites de camping, et j’avoue avoir une préférence pour les plus « nature » que les « mini-villes », pour leur cadre et leur calme. Et pour les raisons inverses, mes enfants vous diront le contraire. Alors on alterne.
Camping Otamac, Lac-à-la-Tortue

Camping Otamac, Lac-à-la-Tortue

  • En famille : le site préféré de mes mousses est le Camping Otamac avec son aire de jeux d’eau, suivi de près par le Camping H2O pour sa giga piscine à vagues. Ils ont beaucoup aimé également le Camping du Parc de la Péninsule à Sainte-Geneviève-de-Batiscan où on peut faire plein de vélo et se déplacer avec des karts de golf… « C’est hot! » comme ils disent.
Camping H2O, Trois-Rivières, secteur Pointe-du-Lac

Camping H2O, Trois-Rivières, secteur Pointe-du-Lac

Camping du Parc de la Péninsule

Camping du Parc de la Péninsule, Sainte-Geneviève-de-Batiscan

  • De mon côté, je leurs ai préféré le Camping du ParcSaint-Mathieu-du-Parc) où les proprios sont tellement sympathiques ; en plus, on y est à quelques minutes du Parc national du Canada de la Mauricie, ou encore le Douce Évasion tout près du réputé village de Saint-Jean-des-Piles (là où on fabrique des canots d’écorce). Petit bémol ici où le nouveau propriétaire, quoi que jasant, est un peu trop à cheval sur son règlement mais il devra s’ajuster à ses clientèles. Et bien sûr, le camping sur site au Parc national lui-même…toujours incontournable.
Camping du Parc, Saint-Mathieu-du-Parc

Camping du Parc, Saint-Mathieu-du-Parc

Via Batiscan, une nouveauté à ne pas manquer!

Via Batiscan, une nouveauté à ne pas manquer!

Alors si je ne suis pas encore complètement convertie, j’avoue que ces escapades de fin de semaine (pas trop loin de chez nous au cas où Maman serait tannée) m’ont beaucoup plu. Nous nous sommes mieux équipés en termes de matelas de sol, de sleeping-bag (sac de couchage), glacière et autres rond de poêle. J’ai troqué la valise contre les sacs mous et empillables avec pas trop de linge dedans (- « On va en camping Maman! »). J’apprécie de plus en plus le social qui se crée, la diversité des environnement, la passion des propriétaires pour leur coin de pays, les feux de soirées et leurs immanquables et Ô combien délicieux Marsmallows (des Chamallows comme on les appelle en France – voir cette vieille pub de mon enfance), ainsi que les brunchs du dimanche avec les amis. Pas complètement convertie mais je vous dirais que « si tu es bien équipé, le camping c’est vraiment l’fun!« .

PS : en référence, deux films qui m’ont fait particulièrement rire sur le sujet, soit Camping (France) avec le pas trop moche Franck Dubosc et le divin Gérard Lanvin, et Camping sauvage (Québec).

Allez, bon camping à tous !

Le camping, par une « nulle » !

Le Club de Golf Saint-Rémi, situé dans la magnifique municipalité de Lac-aux-Sables en Mauricie, fête cet été son 40e anniversaire! J’ai donc profité de l’occasion pour aller y parcourir les allées, l’instant d’un 18, avec mon bon chum Max, afin de vous en relater nos élans, nos bons coups –rares– et surtout les bons coups du parcours, beaucoup plus fréquents!

Activité qui s’inscrira d’ailleurs dans un parcours estival pour le blogue-trotteur. Ainsi, au cours de l’été je vous ferai visiter les différents terrains de golf de la Mauricie, afin que vous aussi puissiez atteindre le vert, caler votre roulé, ou manquer votre swing… 🙂

Le départ du 1er trou!

Le départ du 1er trou!

Le parcours, une normale 72 de 5896 verges…

Le Club de Golf Saint-Rémi adopte ce nom officiel en 1999. Autrefois baptisé club de golf Le Tawachiche, il a ouvert ses portes le 19 juillet 1970. Il devient un 18 trous officiellement le 11 juin 2000.

Et je dois vous dire, que ce 2e 9 est fantastique! Ponctué de vallons et d’allées permissives, le Mékinac (le nom du 2e 9 si ma mémoire est bonne…) débute avec un superbe par 3 qui a causé la perte de quelques balles a mon partenaire de jeu. Je vous explique.

Posté au sommet d’un petit vallon, le départ du 10e est une normale 3 d’environ 180 verges –comme ça, à vue de nez– avec un coude à gauche, qui rend le fanion inaccessible à partir du tertre. Néanmoins, pour le coup de départ, rien de plus simple. Un léger élan vous suffit pour dévaler la pente (ou atterir tout en bas, pour les plus pratiquants disons). C’est sur le 2e coup que ça se complique…

Le vert du 10e est bordé par cet étang...

Le vert du 10e est bordé par cet étang...

Flanqué d’un joli petit moulin, un étang vous attend, protégeant le vert. Bon, rien de difficile pour les habitués, mais pour nous, qui n’étions encore que de simples néophites, nous étions au 17e à Sawgrass!

Ainsi, quelques Wilson, Top Flite et autres ont vu leur carrière de golfeuse se terminer sous des applaudissments aquatiques… Mais n’empêche que de plaisir!

C’est d’ailleurs quelque chose que je redoutais un peu en allant jouer au golf. Cette fameuse éthique sévère qui vous empêche presque d’éternuer sur le terrain…

Mais que de stéréotypes mal avisés! Tout le monde que nous y avons croisé a été fort sympathique, enjoué et aucune fausse condescendance face à notre niveau inférieur à la moyenne. Niveau de jeu je parle, pas de notre caractère sympathique!

Un autre trou qui nous a pulvérisé au sommet du pointage, et qui nous a ébahi par sa splendeur!

Un autre trou qui nous a pulvérisé au sommet du pointage, et qui nous a ébahi par sa splendeur!

Je pourrais vous en écrire encore longtemps sur le Saint-Rémi tellement j’ai adoré mon expérience. Sans parler du 19e…

Accueil chaleureux, parcours magnifique, le soleil était de la partie. Tout pour nous initier à cet art qu’est le golf, débutants que nous étions. J’ai bien hâte de pouvoir vous parler d’un autre parcours en Mauricie le plus tôt possible! Des suggestions?

Club de Golf Saint-Rémi, visite des allées de la Mauricie!

Mauricie la belle d'à côté

Les 29,30 et 31 janvier dernier, les Nuits Polaires à Trois-Rivières, le Golf sur glace à Ste-Anne-de-la-Pérade et le Festi-volant à Grandes-Piles… Je peux vous dire que cette fin de semaine chargée à bloc m’a fait voyager! Malgré le temps froid, j’ai adoré chacune des activités auxquelles j’ai pris part, mais je dois donner une petit plus au golf sur glace, complètement délirant! Parlant de délire, c’est MC Gilles qui s’est occupé du party d’après golf, journée réussie!

Je vous ai concocté un petit montage vidéo de ma fin de semaine, on y retrouve des images de chacune des activités sur un air de Radio Radio, Dekshoo, disponible sur leur site web. Les gars ont animé le spectacle de samedi soir aux Nuits Polaires avec Creature. Malheureusement, le temps froid m’a empêché de filmer les images du spectacle, mais malgré tout, voici les images de ce week-end endiablé!

Personne ne pourra dire qu’il ne se passe rien en hiver en Mauricie!

Nuits Polaires à Trois-Rivières, Golf sur glace à Ste-Anne-de-la-Pérade et Festi-volant à Grandes-Piles… Un week-end de fous!

Mauricie la belle d'à côté


Created with Admarket’s flickrSLiDR.

Stanislas était présent le vendredi 22 mai dernier au Club de golf du Moulin pour l’Omnium de golf Desjardins Mauricie 2009. Petit coup d’oeil sur le tout nouveau (et surtout très classe) costume de golf de notre mascotte régionale. Qu’en pensez-vous? Quel devrait être son prochain costume?

La mascotte Stanislas: un golfeur?

Choisissez les filtres

Filtrer par:

Types