Un classique en Mauricie: la Classique internationale de canots !

Que vous soyez de la Mauricie ou d’ailleurs, il est inévitable que dans les 79 dernières années vous ayez entendu parler de la Classique internationale de canots ! Sans vouloir faire de mauvais jeux de mots, la Classique est vraiment un classique en Mauricie.

Classique Internationale de Canots de la Mauricie

Visiter le site web Appeler

Que vous soyez amateurs de canots ou non, l’idée est de saluer l’endurance, le courage et la force de ces athlètes. Vous cherchez de quelle façon participer aux festivités pour vivre pleinement la Classique ? Voici l’horaire de ma fin de semaine :

Le vendredi 31 août

Pendant que les canotiers sont rassemblés à La Tuque pour l’inscription, le mesurage des canots et la réunion des athlètes, pour nous c’est le moment de se préparer. Avec ma liste des équipes en main, la fébrilité se fait sentir jusque chez les enfants. On prépare des sandwichs, des collations, de l’eau, du jus, de tout pour les 3 prochains jours. On amène chandails, poussette, jouets et on emménage la voiture pour être prêts à partir le samedi matin.

Photo: Flickr

 

Le samedi 1er septembre  – La Tuque

Le départ des rabaskas est prévu pour 8 h et celui des canots à 9 h 30. Nous partons donc de bon matin pour arriver à temps. Du rivage, nous voyons les canots s’aligner au départ, les hymnes nationaux résonnent solennellement dans les haut-parleurs puis la sirène retentit et les premiers coups de pagaie sont vigoureusement donnés. On remonte dans la voiture et notre aventure commence. On sillonne la route en arrêtant à plusieurs endroits. Nous sommes excités de voir arriver les premiers canots à l’horizon et nous les couvrons d’encouragement lorsqu’ils glissent devant nous.

Pour découvrir les meilleurs endroits pour voir  et suivre les canots, cliquez ICI

Nous continuons notre journée à ce rythme en prenant le temps de déguster notre festin entre une voiture et un bord de route. L’arrivée se fait à St-Roch-de-Mékinac, les rabaskas sont attendus vers 14 h et les canots vers 15 h 30. On a hâte de voir les premiers arrivés, est-ce que l’équipe Triebold/Lajoie seront encore en tête ? Par combien de temps ?

Ensuite, on rembarque dans la voiture pour aller se reposer à la maison un peu, mais la journée n’est pas finie ! Rendez-vous sur la Promenade St-Maurice à Shawinigan en soirée pour les manèges et les spectacles de danse de Balarel et de musique des groupes Spandexx et Bears of Legend.

 

Le dimanche 2 septembre – St-Roch-de-Mékinac

On rembarque dans la voiture, direction St-Roch-de-Mékinac, pour le départ de la 2e étape qui sera donné à 8 h 45 pour les rabaskas et 11 h pour les canots. On n’oublie pas cette année de s’arrêter au parc municipal de Grandes-Piles où les canots feront une boucle sur la rivière alors qu’un spectacle de musique sera présenté au parc. On y grignotera notre dîner avant de rembarquer et de filer vers Grand-Mère où le premier portage aura lieu au Barrage du Rocher.

Une fois la voiture stationnée à Grand-Mère, on se dépêche pour ne pas manquer les premiers canots attendus vers 13 h. C’est très impressionnant de voir les canotiers trempés, courir avec leur embarcation sur les épaules, parfois en frôlant une autre équipe. On les encourage avant de repartir vers Shawinigan où un autre portage se déroulera sur la Promenade St-Maurice vers 14 h. Les admirateurs forment une magnifique haie d’honneur pour saluer la presque fin de la 2e étape. On encourage les premiers pour leur vitesse, les plus jeunes pour leur cœur à l’ouvrage, les plus vieux pour leur forme exceptionnelle et les derniers parce qu’ils sont tout de même de vaillants canotiers.

Portage sur la Promenade St-Maurice

Vous profiterez du reste de l’après-midi pour flâner au centre-ville ou retourner vous doucher à la maison, mais soyez de retour sur la Promenade pour 19h30, puisque les frères Serge et Claude Corbin seront intronisés au Temple de la renommée du canot.

Vous pourrez ensuite assister à de magnifiques feux d’artifice à 22 h pour clore la soirée.

Le lundi 3 septembre  – Shawinigan

C’est le dernier départ de cette Classique ! À 10 h les rabaskas partent et à 12 h ce sont les canots. Comme tous les ans, un portage aura lieu au barrage La Gabelle, mais il est bien important cette année d’emprunter le chemin par Notre-Dame-du-Mont-Carmel pour y avoir accès puisque l’entrée de St-Étienne-des-Grès est fermée pour rénovation.

Finalement, direction Sanctuaire Notre-Dame du Cap, pour la première fois, afin d’assister à la finale ! Sur place, animation et jeux gonflables, et beaucoup d’électricité dans l’air afin de voir arriver le bout des premiers canots ! Les rabaskas devraient commencer à franchir la ligne d’arrivée à 13 h 30 et les canots à 15 h.

Voilà la fin d’une fin de semaine bien remplie, mais tellement énergisante ! Suivre la Classique internationale de canots de cette façon nous permet plusieurs choses : découvrir les beaux paysages de la Mauricie, admirer des routes, contempler la rivière, passer des bons moments en famille, entre amis et finalement, féliciter le courage et la détermination de ceux qui bravent la rivière sur de si longs kilomètres.

Je vous le dit, vous ne verrez plus le long congé de la fête du travail de la même façon!

Classique Internationale de Canots de la Mauricie

Visiter le site web Appeler

Vous aimerez aussi : Classique internationale de canots de la Mauricie : 17 lieux pour suivre la Classique en voiture ou en vélo et ne rien manquer

Consultez également notre article sur : 16 faits étonnants sur la Classique internationale de canots de la Mauricie 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *