« Road trip » en Haute-Mauricie : 4 routes panoramiques à découvrir

La route 155 entre Grandes-Piles et La Tuque est bien connue des « road trippeux » en auto ou en moto de ce monde, mais parions que vous ne soupçonniez pas tout le potentiel exploratoire des chemins de La Bostonnais, La Croche ou Lac-Édouard

Ces secteurs de La Tuque sont méconnus et méritent d’être célébrés pour leur côté sauvage, authentique et plein d’histoire.

Voici donc 4 belles routes asphaltées où faire un « p’tit tour de machine » mémorable et « instagrammable ».

 

Un classique : la 155 de Grandes-Piles à La Tuque

📍 Par ici pour des informations détaillées sur cette route de 100 km (aller). 

Route 155 rivière Saint-Maurice

Plus besoin de présentations pour la 155, une habituée des palmarès des plus belles routes panoramiques du Québec. Elle n’y a pas volé sa place avec ses courbes, ses falaises, sa nature intacte et sa constante proximité avec la rivière Saint-Maurice.

Notre article « 7 sympathiques prétextes pour emprunter la route 155 » liste plein de points d’arrêt intéressants en chemin comme le Village du Bûcheron, l’Hôtel Marineau à Mattawin ou, à La Tuque, les microbrasseries La Pécheresse et Le Mouton Noir. Allez lire ça!

 

Les montagnes russes de Lac-Édouard

📍 Par ici pour des informations détaillées sur cette route de 58 km (aller).

Route de Lac-Édouard en Haute-Mauricie

Après un petit moment sur la 155, le tronçon de route de 26 km entre la borne 150 et le village de Lac-Édouard est vraiment particulier et je vous assure que son nom n’est pas exagéré. Vous aimez les sensations fortes? Cette route vous en donnera pour votre déplacement.

Monte, descend, tourne à gauche, tourne à droite… Gare à vous si vous êtes sensibles au mal des transports! 😉


Sur votre chemin, vous croiserez la Pourvoirie Club Oswego, le Camping Lac-Édouard et la Pourvoirie Le Goéland.

Au bout de la route, le village de Lac-Édouard est vraiment fascinant. On y retrouve entre autres un ancien sanatorium, reconverti en ferme bio avec hébergement : Le San – Station boréale. L’endroit est aussi réputé pour la mycologie avec l’entreprise Les champignons du Lac-Édouard et la randonnée avec les sentiers d’A.D.E.L.E.

Curieux d’en savoir plus? Lisez notre article « Séjour à Lac-Édouard : un endroit plein d’histoires à découvrir! »

 

La route des ponts couverts de La Bostonnais

📍 Par ici pour des informations détaillées sur cette route de 26 km (aller). 

route la tuque pont ducharme

Le départ de ce circuit se fait au parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais, un bel endroit gratuit et idéal pour pique-niquer. Le parcours se dirige ensuite vers la municipalité de La Bostonnais et longe la jolie rivière du même nom sur quelques kilomètres.

route des ponts couverts de la tuque

En route, vous passerez devant le Domaine Notcimik, un site de camping, d’hébergement autochtone et de rencontre avec la nation atikamekw très authentique.

Le parcours compte deux ponts couverts chargés d’histoire : le pont Ducharme et le pont ThiffaultDeux aires de repos et de pique-nique au bord de la rivière vous permettront de vous délier les jambes. À vos « kodaks » : près du pont Ducharme, un sentier des oiseaux comportant des sculptures géantes débute là où se trouve la plus haute chaise en bois du Québec!

 

La route des centrales hydroélectriques

📍 Par ici pour des informations détaillées sur cette route de 85 km (aller).

route des centrales la tuque

La rivière Croche porte très bien son nom! Tout en zigzags, ce cours d’eau sinueux dessine beaucoup de méandres et traverse des paysages très variés, allant des champs aux forêts, en passant par des marais.

Ce parcours vous emmènera au barrage de La Trenche, qui surplombe magistralement la rivière Saint-Maurice et la rivière Trenche.

Après 26 kilomètres de nature sauvage, vous arriverez au barrage Rapide-Blanc (oui, oui, celui de la chanson!), qui permet aussi de traverser le Saint-Maurice avec une vue époustouflante sur les installations hydroélectriques. Cliquez ici pour lire la fascinante histoire de cet endroit!

Fait surprenant, on peut encore voir des maisons des années 1930 dans l’ancien village de Rapide-Blanc. La route asphaltée s’y achève et c’est en faisant demi-tour qu’on retourne à La Tuque.

Route des centrales hydroélectriques de La Tuque

 

Et puis? Ça vous donne le goût?

Cliquez ici pour visiter la page officielle des plus belles routes panoramiques de la Haute-Mauricie.

 


Si la Haute-Mauricie vous intéresse, prenez le temps de lire ces articles connexes 

Quoi faire en Haute-Mauricie : 12 activités à ne pas manquer!

Quoi faire à La Tuque et La Bostonnais en 3 jours

Série coups de cœur « nos experts locaux » : les suggestions de Mary-Lou du Bureau d’information à La Tuque

Le duo Barrons-nous découvre la Haute-Mauricie

Articles populaires

Entreprises reliées

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *