« Nezha, l’enfant pirate » du Cirque Éloize à la Cité de l’énergie de Shawinigan en 5 « wow »

Cette année, en grande première, la Cité de l’énergie de Shawinigan présente « Nezha, l’enfant pirate » dans l’étonnant amphithéâtre Québecor, une salle de spectacle unique au Québec.

Campée dans un univers asiatico-fantastique, la pièce « Nezha, l’enfant pirate » raconte la quête d’une jeune orpheline pour réaliser sa destinée.

Cliquez ici pour voir les dates des représentations et les tarifs 👇

NEZHA, l’enfant pirate (La Cité de l'énergie)

Visiter le site web

Entre vous et moi, la réputation de la qualité des productions du Cirque Éloize n’est plus à faire et celle des spectacles extérieurs à grand déploiement présentés à la Cité de l’énergie non plus…  on a donc affaire ici à une recette gagnante au niveau de l’émerveillement.

Voici 5 éléments qui vous en mettront plein la vue :

 

1er « wow » | Le site du spectacle

Arriver au coucher du soleil sur le bord de la rivière Saint-Maurice, on peut dire que c’est pas choquant comme entrée en matière. En plus, le site offre un point de vue vraiment original sur la Cité de l’énergie.

Mais la pièce de résistance, c’est l’amphithéâtre Québecor. Une scène où les spectateurs pivotent autour des décors, avez-vous vu ça souvent? Eh bien je vous confirme que c’est TRÈS cool.

Par-dessus le marché, cette merveille d’ingénierie est à l’épreuve de la pluie et des frissons puisqu’elle est couverte, mais aussi chauffée lors des soirées plus fraîches. Pas de stress avec la météo, les spectacles sont donc présentés beau temps mauvais temps!

 

2e « wow » | Les décors

Lors de sa rotation, l’amphithéâtre Québecor dévoile tour à tour 4 différentes scènes, dont une forêt, et ma préférée : la majestueuse rivière Saint-Maurice.

Si je vous dis qu’il a fallu 190 voyages de 15 tonnes de sable pour bâtir un gigantesque monticule, et qu’un autre tableau met en scène un mur d’eau de 30 pieds de haut… vous serez d’accord avec moi pour dire que « grandiose » n’est pas une expression exagérée pour décrire certaines installations. Chapeau à l’équipe technique!

 

3e « wow » | Les numéros de cirque

15 acrobates, appuyés par 6 bénévoles de la relève en cirque, virevoltent sur scène dans toutes sortes de numéros en défiant les lois de la gravité et les limites du corps humain.

Parmi eux, on retrouve quelques artistes internationaux d’expérience en provenance d’Europe, des acrobates qui ont roulé leur bosse dans d’autres cirques d’envergure ou encore dans des productions antérieures du cirque Éloize. Plusieurs ont même l’expérience d’avoir performé un peu partout dans le monde.

Dans « Nezha, l’enfant pirate », on les voit voler au bout de câbles, de cerceaux ou de draps blancs, se contorsionner sur de tout petits piquets, être propulsés par toutes sortes d’équipements et attrapés au vol par la suite…

La création a demandé le travail d’une centaine d’artisans pendant plus d’un an. Les artistes ont même été entraînés par un maître de kung-fu afin d’assurer le plus grand respect de cet art sur scène.

Et la beauté de la chose est que les numéros ne risquent que de s’améliorer avec le temps puisqu’à chaque représentation, les acrobates prennent de l’expérience avec toutes ces chorégraphies complexes.

 

4e « wow » | L’ambiance

Voir un spectacle de cirque comme celui-là, c’est vraiment décrocher de notre univers rationnel d’adulte. « Nezha, l’enfant pirate » est un spectacle très contemplatif, sans dialogue et avec très peu de narration entre les tableaux. On se laisse donc porter par la magie des numéros, comme dans un rêve éveillé.

Et cette féérie asiatique se conclut par un enchaînement spectaculaire de pyrotechnie en symbiose avec la musique et les acrobates.

Wow.

 

5e « wow » | La proximité avec les acrobates

Avant la représentation, les artistes déambulent dans l’aire d’attente du public et interagissent avec les spectateurs.

Puis, à la fin du spectacle, on a le plaisir de les retrouver à la sortie. C’est une formule très sympathique que de pouvoir les voir de près, leur poser des questions, féliciter en personne ceux et celles qui nous ont particulièrement impressionnés ou se faire prendre en photo avec eux!

 

Bon à savoir

NEZHA, l’enfant pirate (La Cité de l'énergie)

Visiter le site web

 

2 commentaires

  • Pierre Higgins dit:

    J’ai jamais vu rien de si beau. WOW! Tous ces jeunes acrobates formidables, les décors fabuleux, les costumes…il faut que je le revois. Et j’aimerais connaître chacun des protagonistes. Est-ce possible? Rien n’était écrit sur eux, les artistes, sauf pour la production. Merci pour cette belle soirée. je m’en souviendrez longtemps.

    • Tourisme Mauricie dit:

      Merci M. Higgins pour ces beaux commentaires. Effectivement c’est un spectacle MAGIQUE! 🙂 Je vous invite à communiquer directement avec le Cirque Éloize https://www.cirque-eloize.com/fr/ ou avec la Cité de l’énergie, qui pourront sûrement vous en dire plus sur les artistes!

      Cité de l’énergie
      Téléphone : 819 536-8516
      Sans-frais : 1 866 900-2483
      infocite@citedelenergie.com

      Au plaisir de vous revoir dans notre belle Mauricie! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *