La Ferme Nouvelle-France de Ste-Angèle-de-Prémont: un hommage à Wellie Branchaud et au terroir mauricien

Wellie Branchaud serait fier de ce qu’on a fait de sa terre. Ce cultivateur du rang Augusta à Ste-Angèle-de-Prémont, décédé en 1993,  ne se serait jamais douté de son vivant que l’on agrandirait sa maison et transformerait son champ de pommes de terre en un complexe agro-touristique de l’ampleur de la Ferme Nouvelle-France, qui vient d’ouvrir ses portes.

D’ailleurs, dans la petite portion de la ferme qui constituait jadis sa maison, tout ce qu’il y a laissé a été joliment mis en valeur. Les objets courants de sa cuisine ont été intégrés dans le décor du café-boutique et ses instruments de travail, car monsieur Branchaud cultivait encore à cheval, sont maintenant exposés dans le musée agricole de la Ferme.

C’est que l’équipe de la Ferme Nouvelle-France, les mêmes qui brassent les bières du même nom à St-Alexis-des-Monts, ont promis aux filles de monsieur Branchaud qu’un hommage serait rendu à leur père s’ils faisaient l’acquisition du terrain dont elles avaient hérité.

Au départ, il y a maintenant de cela 3 ans, les propriétaires de la grandissante microbrasserie Nouvelle-France cherchaient un endroit pour faire pousser les céréales qui entrent dans la composition de leurs bières. Depuis la fermeture du Moulin St-Louis à Louiseville, l’approvisionnement en sarrasin d’assez haute qualité pour leurs bières certifiées sans gluten était difficile. Cherchant également une opportunité pour dynamiser le village dévitalisé de Ste-Angèle-de-Prémont, l’équation était facile à faire. Maintenant, du sarrasin et du millet pourront pousser facilement sur les terres de la ferme, pour le plaisir de tous.

Car la Ferme Nouvelle-France n’est pas qu’un simple site d’approvisionnement, loin de là. On cultive également l’amaranthe pour la moudre en farine à l’ancienne et concocter plein de bons produits. Un centre de transformation sur place s’occupe également de cuisiner moutardes, vinaigrettes, salsas et autres délices toujours sans gluten.

Même la grange de Wellie a été reconvertie en marché champêtre, qui profite aux artisans et producteurs de la région qui peuvent y vendre le fruit de leur travail. On y retrouve aussi une fermette, un jardin d’eau, un jardin de fleurs vivaces et sauvages, un parc d’oiseaux avec nichoirs, un marais filtrant, un verger d’arbres rustiques, un potager de légumes anciens, un vignoble et une houblonnière.

Ferme Nouvelle France aerien

Et les propriétaires ne se sont pas arrêtés là ! Des sentiers peuvent également être empruntés à pied, en vélo ou en carriole tirée par un tracteur. L’endroit se veut aussi une halte-vélo avec stationnement et tables de pique-nique.

À l’intérieur, la salle principale d’une capacité de 175 personnes convient parfaitement pour un mariage, un congrès, un gala, un bal ou une fête thématique. Et la boutique artisanale dans l’ancienne maison de Wellie offre tout ce qu’il faut pour casser la croûte et prendre une bonne bière ou un verre de vin pour accompagner son repas.

Assurément, Wellie serait très fier de ce qu’est devenue sa terre. Sans le savoir, son héritage est toujours bien vivant. Il profitera à tout le village de Ste-Angèle-de-Prémont ainsi qu’à tous ceux qui y travailleront visiteront ce magnifique lieu !

Cliquez ici pour obtenir les coordonnées de la Ferme Nouvelle-France

 

Cliquez sur la photo plus bas pour une visite virtuelle de la Ferme Nouvelle-France !