Deviens brasseur.se d’un jour et crée ta propre bière à la microbrasserie Le Presbytère

Tranche de vie : je n’aimais pas la bière il y a à peine 5 ans. Car la bière était alors soit synonyme de Budweiser (ce nectar houblonné que tu bois en fin de soirée parce que c’est pas cher et que, de toute façon, tu ne goûtes plus grand-chose), soit de Molson Dry (la p’tite canette bleue que mon père m’envoyait chercher dans le frigo du sous-sol quand j’étais jeune, contre une humble rémunération).

Autre tranche de vie : je n’ai jamais vu la couleur de cet argent-là.

Mais tout a changé il y a 5 ans. Tel le jeune Harry Potter le jour de ses 11 ans, un nouveau monde s’est ouvert à moi. Un monde plein de promesses et de magie : celui de la bière de microbrasserie. 

IPA, Pilsner, Ale, Stout, Sour, Gose,… il y a presque autant de variétés qu’il y a de tableaux ornant les murs de l’école des sorciers (mais moins qu’il y a de bouteilles de bière ornant les murs du Presbytère).

Mur de bières à la Microbrasserie Le Presbytère

Ce jour-là, j’ai donc officiellement remisé la Bud dans le placard sous l’escalier pour ne m’abreuver que de vraie bonne broue. C’est pourquoi je ne pouvais passer à côté de l’activité offerte par la microbrasserie Le Presbytère : celle de brasser ma propre bière.

Brasser sa propre bière en microbrasserie : une activité qui s’adresse à qui?

Pour les curieux.ses et les passionné.e.s. Tu es adepte de bière de microbrasserie et tu aimerais en apprendre davantage sur les coulisses de l’univers brassicole? L’activité s’adresse à toi. C’est également un cadeau original qui plaira assurément aux passionné.e.s de bière!

Pour les brasseur.euse.s du dimanche. Tel le protagoniste de Breaking Bad, tu possèdes un laboratoire secret dans ton sous-sol qui te permet de cuisiner ta camelote? Passe du statut de chimiste-amateur à celui de maitre-brasseur-maison grâce aux conseils avisés de Francis, copropriétaire de la microbrasserie Le Presbytère.

Brasser sa propre bière en microbrasserie

Tu peux même apporter ta meilleure recette à la microbrasserie et la perfectionner avec lui. Désormais, les invités à qui tu fais fièrement goûter ta concoction vont peut-être la boire au lieu d’en abreuver subtilement les plantes vertes de la maison.

Pour les entreprises désirant s’offrir un objet promo qui sort de l’ordinaire. Tu es à la tête d’une entreprise ou d’un organisme et tu désires faire rayonner votre image? Certes, tu peux opter pour une classique impression de logo sur un sac réutilisable ou sur un porte-clés qui finira au fin fond d’un tiroir, entre un paquet de cartes à jouer jamais déballé et un livret de coupons McDo qui expirait en juin 2018. Mais rien de tel qu’une bière pour montrer à quel point vous êtes coooool! Et soyons francs : vaut mieux finir au fond d’un estomac que d’un tiroir.

Comment se déroule l’expérience brasseur.se d’un jour?

Brasser ta propre bière en microbrasserie est une activité qui te fait de l’œil? Voici comment se déroulera ton expérience. 👇

Étape 1 : tu contactes la microbrasserie pour réserver ta journée

Contacte la microbrasserie Le Presbytère pour leur signaler ton intérêt et choisir une date. Prends-toi d’avance, car les places sont limitées! (Semble-t-il qu’ils ont aussi d’autres bières à brasser que la nôtre… eh ben).

Tu peux choisir l’activité d’une journée ou, s’il s’agit d’un cadeau, opter pour le forfait pour 2 personnes. En plus de la journée de brasse, ce dernier comprend 2 bières, 1 nuit à l’Auberge du Presbytère ainsi qu’un savoureux diner à la microbrasserie (sache que la cuisine de la cheffe-propriétaire Isabelle est tout aussi délicieuse que les bières que brasse son chum Francis. #couplegoal).

Diner à la Microbrasserie Le Presbytère

On prend une pause en s’enfilant un délicieux club sandwich… et de la bière (faudrait quand même pas perdre de vue la thématique de la journée).

Étape 2 : tu choisis la bière que tu veux produire

Avant ta journée de brasse, tu discutes avec Francis pour déterminer quel type de bière tu souhaites produire. Comme mes collègues et moi avons un faible pour les bières sures et fruitées, on a opté pour une p’tite surette à la pêche. Frais à souhait et parfait pour l’été! 🍑

Recette de bière sure

Étape 3 : tu donnes naissance à ta progéniture en microbrasserie

Le jour J, direction la microbrasserie Le Presbytère pour brasser ta bière en compagnie de Francis et de Jessica (l’une des rares brasseuses au Québec ✊). Tu auras l’occasion de contribuer aux diverses étapes de réalisation : mouture du grain, mesure et mélange des ingrédients, acidification de l’eau, intégration et brassage du grain, enfutage, etc.

Test de bière

Ceci n’est pas ce que tu crois. Ceci est un test de goût de notre bière (du moins, j’espère que c’était ça).

Tu vas même avoir l’occasion d’observer de la levure au microscope…

Observation de la levure au microscope

… et de réaliser une série de calculs qui te feront enfin comprendre à quoi servaient les cours de maths au secondaire.

Réalisation d'une bière à la Microbrasserie Le Presbytère

☝ Comment je me sens quand on me demande de faire des calculs impliquant des chiffres au-dessus de 10.

Sans maths, pas de bière.

Longue vie aux maths!

Les seules étapes auxquelles tu n’assisteras pas, c’est la fermentation (qui prend de 4 à 6 jours, selon le type de bière) et la maturation (qui prend un autre 7 à 10 jours). Certes, rien ne t’empêche de te pointer chaque jour à la microbrasserie faire un coucou à ta progéniture. Mais tu as sûrement une vie qui t’attend.

Étape 4 : tu dégustes ta progéniture en bonne compagnie

Invite famille et amis à la microbrasserie pour le dévoilement de ta création! Pour notre part, on en a profité pour organiser un 5 à 7 avec les collègues. Il n’y a rien comme de la bonne bière pour renforcer les liens entre chums de bureau (ou les défaire, dépendamment du nombre de pintes consommées). 🤜🤛

Le nom de notre concoction? La Pêché mignon. 🤭 À déguster en fût à la microbrasserie Le Presbytère, jusqu’à épuisement des stocks.

Tourisme Mauricie à la Microbrasserie Le Presbytère

Un nouveau regard sur la bière et le travail de brasseur.se

Contribuer à l’élaboration de l’un de mes nectars préférés est une expérience que je répéterais volontiers. Mettre la main au grain permet de réaliser l’ampleur du travail qui se cache derrière la réalisation d’une bière de microbrasserie et d’apprécier (encore plus qu’auparavant) chaque gorgée que nous offre cette dernière.

Autre chose que m’a permis de réaliser cette journée : en raison de la précision qu’il requiert en matière de préparation et à la créativité toujours plus poussée qu’il exige dans l’élaboration des recettes, le travail de brasseur.se est bel et bien un art. Un art qui, à l’image de celui déployé par De Vinci pour son Homme de Vitruve, marie esthétisme et précision mathématique.

Homme de Vitruve version microbrasserie

Sur ce, je lève ma p’tite surette au travail de Francis et de Jessica… et à celui de tout.e.s les brasseur.se.s qui, comme la bonne bouffe et les chiens, rendent chaque jour notre vie un peu plus belle. Santé! 🍻

RÉSERVER MA JOURNÉE DE BRASSE


Autres articles qui pourraient t’intéresser :

Les commentaires sont fermés.