5 arrêts à faire sur le chemin du Roy en Mauricie

Dans le cadre de mon travail à la coordination du développement et de la promotion du chemin du Roy, j’ai dernièrement eu la chance d’expérimenter cette magnifique route d’un bout à l’autre. Comme plusieurs, j’avais remarqué à maintes reprises les multiples panneaux bleus sur la 40 indiquant l’existence de ce chemin en question, et comme plusieurs, je n’avais jamais pris le temps d’emprunter cette voie.

Tout d’abord, le chemin du Roy est la première route qui a relié Québec et Montréal en 1737, aujourd’hui le chemin du Roy est l’alternative à l’autoroute 40 et la voie terrestre du fleuve St-Laurent. Après avoir vécu l’expérience de traverser le chemin du Roy sur 280 kilomètres, je me suis trouvée bête de ne jamais avoir pris le temps de découvrir les trésors de cette route aux paysages pittoresques.

Cliquez ICI pour consulter le site officiel du Chemin du Roy.

Pour vous inciter à emprunter cette magnifique route, voici mes cinq coups de cœur qui ont comblé mes yeux, ma panse et ma soif de savoir en Mauricie. Je vous les recommande fortement si, tout comme moi, vous êtes un tantinet épicurien dans l’âme et si les richesses de notre passé fascinent votre présent.

1er arrêt : Le Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac

Dès que l’on pénètre à l’intérieur de cet ancien moulin à farine construit en 1765, on se retrouve catapulté dans le passé. L’odeur, les boiseries et le décor, tout a gardé son cachet d’antan. Ce moulin est l’un des beaux joyaux architecturaux au Québec, classé monument historique. Il est l’un des rares qui possèdent encore des mécanismes toujours fonctionnels. Le Moulin seigneurial se visite de façon libre, par contre, je vous conseille de prendre une visite guidée qui sera beaucoup plus intéressante. Vous découvrirez les différentes sortes de farines fabriquées à l’époque, les différentes essences de bois et leur utilité, le fonctionnement du moulin, les outils des bûcherons et travailleurs de scierie, etc.

Profitez de votre passage au moulin pour faire une promenade à l’extérieur. Le site est magnifique! Endroit parfait pour faire un pique-nique sur le bord du lac. Après avoir mangé, je vous suggère une promenade dans les sentiers derrière le moulin. Une belle promenade en forêt où vous suivrez un petit ruisseau et découvrirez un vieux cimetière ainsi qu’une reproduction du pont des chapelets du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Détails sur ce moulin en cliquant ici.

Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac

2e arrêt : Le centre-ville de Trois-Rivières

Le centre-ville de Trois-Rivières est selon moi l’un des plus beaux centres-villes au Québec. Il est toujours très vivant, animé et riche en ambiance. Que ce soit pour savourer un repas dans l’un des nombreux restaurants, admirer la beauté du fleuve St-Laurent aux abords du parc portuaire de Trois-Rivières, pour prendre une marche dans le vieux quartier trifluvien où musées et maisons historiques se côtoient, le centre-ville est un incontournable tant pour les habitués que pour les touristes de passage. Il est aussi très convoité et reconnu pour son night life estival : amuseurs publics, festivals, terrasses, animation, etc. Bref, tout pour satisfaire votre petit côté festif!

Pour tout savoir sur le centre-ville de Trois-Rivières cliquez ici.

3e arrêt : Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Nul besoin d’être croyant, catholique ou même pratiquant pour faire un arrêt à la basilique du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Je me confesse, je n’y avais jamais mis les pieds avant. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant ce site extraordinaire qui surplombe le Saint-Laurent! La basilique est sublime tant à l’extérieur qu’à l’intérieur avec ses superbes vitraux colorés et son architecture hors du commun qui rend honneur au patrimoine religieux du Québec. On y apprend notamment que le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap est le deuxième plus grand sanctuaire marial en Amérique du Nord (après Guadalupe au Mexique) et que s’y trouve une chapelle historique érigée en 1714 considérée comme l’une des deux plus anciennes églises au pays.

Les jardins m’ont tout aussi charmée grâce à l’oasis de paix où mes yeux ont pris plaisir à contempler la nature. Le pont des chapelets, les sculptures religieuses et les plans d’eau ajoutent une touche unique au décor et se marient parfaitement avec la verdure des lieux. À voir sans hésiter! Détails sur ce site en cliquant ici.

Crédit photo: Michel Julien

4e arrêt : Véniel Fines Gourmandises

Impossible de passer devant sans s’arrêter! L’accueil est chaleureux et que dire des chocolats. Située à Sainte-Marthe-du-Cap, Véniel Fines Gourmandises est une chocolaterie, une épicerie fine et une boutique-cadeau. Mon côté gourmand a donc penché vers la chocolaterie où je me suis laissée tenter par quelques chocolats belges. Ceux à la praline et à la bière blanche m’ont particulièrement impressionnée. Heureusement que je sortais à peine de table puisque les vingt différentes saveurs de chocolat auraient eu raison de moi. Je me suis tout de même fait quelques réserves en achetant une bonne barre de nougat aux noix, des jujubes et des petites boules de chocolat blanc à saveur de poire. Votre côté sucré sera entièrement satisfait! Détails sur cette chocolaterie ici.

chocolaterie-veniel-chemin-du-roy

 5e arrêt : Les Boissons du Roy

Quel plaisir de déguster des produits uniques dans un décor chaleureux et original! Située à Sainte-Anne-de-la Pérade et spécialisée dans l’élaboration de boissons à partir de petits fruits cultivés dans une ferme à proximité, l’entreprise Les Boissons du Roy mérite qu’on s’y arrête. Dès mon arrivée, on m’a proposé une dégustation gratuite de leurs différents produits. Mon coup de cœur : La préférée du Roy. L’employée, attitrée aux dégustations, a su captiver mon attention en m’expliquant en détail les composantes du produit et les mélanges intéressants pour créer différents cocktails fruités. Les Boissons du Roy offre aussi un service de restaurant où il est possible de manger à l’extérieur sur une belle terrasse. Voilà un bon exemple d’un produit différent qui marie judicieusement le tourisme à l’agriculture! Détails sur ces boissons ici.

Les Boissons du Roy

Sous le soleil radieux, j’ai continué ma route. Outre pour mes recommandations précédentes, le chemin du Roy vous séduira aussi pour sa vitrine extraordinaire sur le fleuve, pour ses belles campagnes et surtout pour ses magnifiques maisons ancestrales. Et pourquoi ne pas arrêter dîner dans une cantine ou dévorer une bonne crème glacée dans une des crémières qui se trouveront sur votre chemin?

Allez! Prenez l’alternative et voyagez comme un roi! Le chemin du Roy c’est prendre le temps de voyager, de regarder, de découvrir et d’admirer.

Bonne route!

Autres articles qui pourraient vous intéresser sur le Chemin du Roy : 

CHEMIN DU ROY : UNE BALADE ROYALE OÙ TERROIR ET ARCHITECTURE SE CÔTOIENT!