Cueillette de champignons : l’art de marier le plein air à la bouffe

Avez-vous déjà pensé vous intéresser à la cueillette de champignons forestiers et leur étude appelée mycologie?

Si, comme moi, vous êtes une personne qui :

  • est curieuse et a un petit côté « geek » : il y a 2 000 espèces de champignons en Mauricie;
  • apprécie les randonnées en forêt, surtout quand elles ont un but;
  • désire une activité pour revenir au moment présent : ouvrir ses sens, observer, ralentir;
  • est gourmande et aime goûter et cuisiner des choses nouvelles.

Eh bien, je vous annonce que je vous ai trouvé un nouveau hobby😉

Bien qu’elle fasse partie des traditions de plusieurs pays d’Europe, la cueillette de champignons est un phénomène relativement nouveau au Québec.

En Mauricie, 85 % du territoire est couvert de forêt… Imaginez tout le potentiel!

Depuis quelques années, dans la région, les initiatives poussent comme des champignons (blague facile!) pour organiser et mettre en valeur le mycotourisme afin d’exploiter autrement nos immenses forêts autrefois vouées à la coupe de bois pour l’industrie papetière.

Pensez-y… Des millions de délicieux et prestigieux champignons GRATUITS « dorment » juste à côté de nous sans que personne ne s’aperçoive de leur présence. Hé, ho! On passe à côté de quelque chose de gastronomiquement fantastique si on ne s’en occupe pas!

De plus, la cueillette de champignons est super accessible. Elle ne nécessite qu’un panier, un couteau et quelques connaissances.

 

 OUI MAIS… ÇA S’APPREND OÙ?

Tout débute en cliquant ici pour voir la liste des activités et événements que répertorie la Filière mycologique de la Mauricie.

L’automne foisonne d’activités d’initiation, d’excursions avec des guides et d’événements gastronomiques. Allez jeter un coup d’œil!

Participer à un atelier est une excellente façon de se donner confiance pour différencier les bons champignons de ceux qui sont toxiques.

Contrairement à ce qu’on peut apprendre avec des livres, les activités sur le terrain permettent de toucher et d’examiner une foule d’espèces avec les recommandations de professionnels. On ne  veut prendre aucun risque avec la sécurité!

Voici quelques activités dignes de mention pour vous lancer. Elles ont toutes des particularités qui se distinguent les unes des autres. À vous de trouver celle qui vous parle le plus.

 

INITIATION À LA CUEILLETTE DE CHAMPIGNONS AVEC L’EMPREINTE JARDIN-FORÊT

Emmanuelle Caya a eu la piqûre des champignons au point de fonder sa propre entreprise, L’Empreinte Jardin-forêt, afin d’en vivre en tant que guide mycologue et cueilleuse professionnelle.

Son activité d’initiation se décline en version longue (5 h ou 5 h 30 avec dégustation) ou courte (3 h ou 3 h 30 avec dégustation).

Cliquez ici pour consulter la liste de ses activités sur le site de la Filière mycologique ou suivez ce lien pour accéder à sa page Facebook.

Ses sorties se tiennent jusqu’au 8 octobre 2018, à plusieurs endroits selon le format et la durée :

Grosso modo, les activités se déroulent de la façon suivante :

  • Remise de la carte des sentiers de l’endroit et explication des règles de sécurité.
  • Formation théorique sur les champignons.
  • Randonnée dans les sentiers avec des fiches d’identification, un couteau et un panier :
    • Emmanuelle dirige l’attention des participants sur différents sujets pendant la balade.
    • Les gens sont libres d’aller où ils veulent et de cueillir tout ce qu’ils voient.
  • Mise en commun des récoltes et identification des champignons cueillis.
  • Explications sur la conservation des champignons et la façon de les cuisiner.
  • Dégustation et suggestions de recettes :
    • Les participants peuvent repartir avec les champignons comestibles récoltés.
  • Partage de ressources et d’outils pour approfondir ses connaissances.

En hiver, elle organise aussi des sorties pour cueillir le chaga, ce drôle champignon aux impressionnantes vertus médicinales. J’ai eu l’occasion de le déguster réduit en poudre dans… un biscuit qui s’est avéré délicieux!

DE LA FORÊT À L’ASSIETTE

Le samedi 6 octobre 2018, Emmanuelle sillonnera les forêts près du centre-ville de Shawinigan avec Raphaëlle Mercier Gauthier de l’Association forestière de la Vallée du Saint-Maurice.

La récolte obtenue sera identifiée à la microbrasserie Le Trou du Diable et le tout sera suivi par une visite de l’endroit et une dégustation. La journée s’achèvera au restaurant du Trou du Diable pour un souper aux saveurs forestières.

Tous les détails sur l’événement « De la forêt à l’assiette » se trouvent ici.

 

INITIATION AUX CHAMPIGNONS FORESTIERS AVEC LORRAINE HALLÉ DE CHAMPIGNONS DU LAC-ÉDOUARD

La sympathique Lorraine Hallé fait partie des 167 irréductibles habitants de Lac-Édouard en Haute-Mauricie depuis maintenant 38 ans. Elle connaît les boisés comme le fond de sa poche et les fait découvrir aux néophytes de la cueillette de champignons.

Choisir de se rendre à Lac-Édouard pour s’initier à la mycologie, c’est ajouter à l’aventure!

Lorraine offre d’ailleurs ses ateliers sous différentes formules, dont certaines incluent une ou deux nuitées pour transformer l’expérience en week-end mémorable :

De manière générale, ses formations comprennent :

  • Introduction et rudiments de base des champignons forestiers comestibles et toxiques.
  • Sortie en forêt (avec elle, les participants sont invités à cueillir de manière plus dirigée dans des endroits bien définis).
  • Vérification des champignons cueillis.
  • Conseils pour sécher et cuisiner les champignons.
  • Remise d’un petit livre de recettes.

Lorraine Hallé offre aussi une activité d’initiation dans le cadre de l’événement MYCO : Rendez-vous de la gastronomie forestière à la Microbrasserie La Pécheresse de La Tuque le 6 octobre 2018. Plus d’infos ici!

 

À LA DÉCOUVERTE DES COMESTIBLES NORDIQUES AU BALUCHON ÉCO-VILLÉGIATURE

L’entreprise Pignon sur bois, en collaboration avec Le Baluchon Éco-villégiature, offre une activité d’une durée de 1 h 30 à 2 heures sur tout ce qui peut se manger dans nos forêts.

On y parle bien sûr des champignons, mais aussi des arbres et des plantes comestibles comme, par exemple, le myrique beaumier ou encore le chou gras (oui, ça existe pour vrai au-delà de la simple expression!).

L’approche est axée sur la compréhension des différents milieux propices à la pousse de certaines espèces.

L’activité est structurée comme suit :

  • Exploration de quelques milieux naturels sur le site du Baluchon;
  • Balade instructive en ponton électrique sur la rivière du Loup;
  • Dégustation;
  • Jeu ludique.

Votre curiosité est piquée? Vous trouverez tous les détails sur l’activité en cliquant ici!

 

D’AUTRES ACTIVITÉS DE CUEILLETTE À SOULIGNER

  • La Ville de Shawinigan organise des activités d’initiation le 21 septembre et le 19 octobre 2018 ainsi qu’une randonnée de cueillette supervisée le 5 octobre 2018 :
  • L’entreprise Prendre Racine de Charette tient une demi-journée éducative sur les champignons sauvages et les produits forestiers comestibles le 5 octobre 2018 en compagnie du renommé mycologue Yvan Perreault et du guide passionné Alexandre Guérin
  •  Le Marché public de Shawinigan propose une initiation à la dégustation de champignons forestiers le 7 octobre 2018. Des exercices sont proposés afin d’amener les participants à percevoir l’éventail de textures et d’arômes des champignons. 4 dégustations incluses.

 

MYCO : RENDEZ-VOUS DE LA GASTRONOMIE FORESTIÈRE

Le happening MYCO : Rendez-vous de la gastronomie forestière se tiendra du 4 au 8 octobre 2018 dans 11 restaurants de la Mauricie et séduira ceux et celles qui préfèrent manger les champignons plutôt que de les cueillir!

Cliquez ici pour accéder au site Web de l’événement

Restaurants participants :

Microbrasserie Nouvelle-France, Le Baluchon Éco-villégiature, Restaurant Zélé, Le Trou du diable, Microbrasserie À la Fût, Microbrasserie Le Presbytère, Le Poivre Noir, Le Buck : Pub Gastronomique, Microbrasserie Le Temps d’une Pinte, Épi, buvette de quartier, La Maison de Débauche par Le Carlito

Dans ces établissements, on retrouvera des menus composés de champignons sauvages, mais aussi de produits forestiers, maraîchers et fromagers de la région.

L’événement comporte aussi un colloque sur divers thèmes reliés à la gastronomie forestière et à la culture mycologique. Par ici pour en savoir plus!

Une bière spéciale collaborative baptisée « Foliage » est aussi brassée pour l’occasion par la Microbrasserie Le Temps d’une Pinte, la Microbrasserie Pit Caribou et la Microbrasserie La Pécheresse.Lisez son histoire ici!

 

TRIPPEUX DE BOUFFE ET DE PLEIN AIR, VOICI D’AUTRES ARTICLES SUSCEPTIBLES DE VOUS INTÉRESSER 

Randonnée pédestre, marches et sentiers en Mauricie : 37 sites incontournables en plein air où marcher en forêt

Automne en Mauricie : 35 idées d’activités et de sorties à inscrire à votre agenda

Découvrez les microbrasseries de la Mauricie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *