De la musique de films interprétée avec une étonnante fraicheur par la trompettiste Marie-Pier Descôteaux et un quatuor à cordes

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate

Dimanche 21 janvier 2018 à 11 h / Foyer Gilles-Beaudoin
Série Matinées en musique présentée par Canimex

La musique des films Le Pirate des Caraïbes, Le Parrain, Aladdin, La Mission
et Il était une fois dans l’Ouest, ponctuée d’oeuvres sud-américaines et classiques,
seront interprété avec une étonnante fraîcheur par la trompettiste Marie-Pier Descôteaux, accompagnée d’un quatuor à cordes.

Porte d’entrée pour découvrir la musique classique, cette série s’adresse aux familles et aux amoureux de la musique, toutes générations confondues.
Les jeunes de 12 ans et moins y sont admis gratuitement.
Muffins, jus et café seront servis à la fin de la représentation.

Trois-Rivières, le 11 janvier 2018 – Le premier rendez-vous de l’année 2018 de la série Matinées en musique de l’OSTR, présentée par Canimex, réservera au public des oeuvres connues et aimées, allant de la musique de film, au classique et à la musique sud-américaine. Entre éclat, rythmes entraînants et douceur, les envoûtantes sonorités de la trompette de Marie-Pier Descôteaux, appuyée d’un quatuor à cordes, résonneront au foyer Gilles-Beaudoin de la salle J.-A.-Thompson le dimanche 21 janvier prochain à 11 h. Voyez un extrait de ce concert ici.

L’ensemble La trompette et ses cordes rassemble cinq talentueux collègues du Conservatoire de musique de Montréal : Marie-Pier Descôteaux (trompette), Abby Walsh (violon), Marie-Claire Vaillancourt (violon), Dillon Hatcher (alto) et Guillaume Veillet (violoncelle). Marie-Pier et Guillaume ont tous deux étudié au Conservatoire de musique de Trois-Rivières.

Véritable coup de coeur de Natalie Rousseau, directrice générale de l’OSTR, le programme proposera la musique des films Le Pirate des Caraïbes, Le Parrain, Aladdin, La Mission, Il était une fois dans l’Ouest et Le bon, la brute et le truand, de même la chaleur des rythmes sud-américains, un extrait des Quatre Saisons de Vivaldi, l’Ave Maria de Vavilov et Amazing Grace.

Dans une ambiance conviviale, la série Matinées en musique regroupe cette saison six représentations d’une durée de 60 minutes mettant en lumière le talent des musiciens de l’OSTR et de la relève. Rendez-vous familial et intergénérationnel, cette série se veut le prétexte idéal pour s’initier à la musique classique. Muffins, jus et café sont servis à la fin des représentations, et les jeunes de 12 ans et moins y sont admis gratuitement.

La série Matinées en musique se poursuivra avec Les Barocudas (18 février 2018) et Histoires naturelles (6 mai 2018).
La série Matinées en musique est présentée par Canimex avec la collaboration avec la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières. Le Panetier et Café Morgane sont également partenaires.

GRATUIT POUR LES 12 ANS ET MOINS
12 ans et moins : gratuit (réservation de billet obligatoire)
Étudiant : 12,50 $ (taxes en sus)
Adulte : 22,12 $ (taxes en sus)
Réservations : 819 380-9797 • 1 866 416-9797 • Réseau Ovation

PROGRAMME
Ennio Morricone (né en 1928)
Medley
– L’homme à l’harmonica
– Gabriel’s Oboe
– Ecstasy of Gold
– Il était une fois dans l’Ouest

Traditionnel
Amazing Grace

Vladimir Vavilov (1925-1973)
Ave Maria (dit de Caccini)

Harry James (1916-1983)
Sorrowful Memory

Astor Piazzolla (1921-1992)
Ausencias

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Les Quatre Saisons

Concerto n° 2 en sol majeur, opus 8, RV 315 (L’Été)
– Presto

Hans Zimmer (né en 1957)
Angelica

Nino Rota (1911-1979)
The Godfather Waltz

Calixa Lavallée (1842-1891)
Méditation

Arturo Sandoval (né en 1949)
Closely Dancing

Alan Menken (né en 1949)
Friend like me

NOTES BIOGRAPHIQUES
Marie-Pier Descôteaux, trompette
Elle a commencé l’apprentissage de la trompette à l’âge de huit ans au sein de l’Harmonie la Riveraine de Saint-Wenceslas. À 12 ans, elle est entrée au Conservatoire de musique de Trois-Rivières dans la classe d’Yves Lussier et, à 20 ans, elle achève son baccalauréat au Conservatoire de musique de Montréal avec Manon Lafrance.
À quatre reprises, Marie-Pier a obtenu la première position dans différentes catégories du Concours solistes et petits ensembles de Victoriaville. Puis, elle a été finaliste nationale au Concours de musique du Canada en 2010 et en 2014. Elle a reçu plusieurs prix et bourses, dont la Anatoly Selianin Memorial Scholarship, remise lors du concours de la International Trumpet Guild à Philadelphie en mai 2014.

Malgré son jeune âge, Marie-Pier a acquis beaucoup d’expérience. Elle a été soliste invitée aux Matinées symphoniques de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières en 2008, sous la direction de Jacques Lacombe. Elle a aussi eu l’opportunité de participer comme soliste, à deux reprises, à différents concerts du Conservatoire de musique de Trois-Rivières. Elle a été première trompette dans plusieurs ensembles musicaux, dont l’Orchestre à vents prestige Québec en mai 2010, et l’Ensemble jazz fest des jeunes en juin 2013.

Marie-Pier a joué au Festival international de Jazz de Montréal à six reprises. Elle a eu la chance de se perfectionner auprès de Paul Merkelo, Phil Smith, Éric Aubier, Thomas Hooten et Gabriele Cassone. À l’été 2016, elle a été invitée à participer à un camp de perfectionnement orchestral à Pommersfelden en Allemagne. C’est en parallèle à ses études au Conservatoire que l’idée de créer son propre spectacle avec quatuor à cordes lui est venue.
Abby Walsh, violon

À l’âge de cinq ans, Abby avait déjà choisi le violon. Depuis, elle ne cesse de développer une réelle complicité avec son instrument. D’abord formée par Isabelle Monsarrat de Sherbrooke, Abby acquiert technique et assurance dans un cadre stimulant.

En 2011, elle est admise au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Johanne Arel, et elle poursuit ses activités avec les Cordes de l’Estrie. Elle remporte la bourse d’excellence Wilfrid-Pelletier de la Fondation du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec.

Ses nombreux étés au Camp musical des Laurentides lui permettent de travailler avec Raymond Dessaint et de s’y produire comme soliste. Son parcours la ramène à Sherbrooke lors du 26e Festival-Concours de musique, dont elle sera la grande lauréate en 2015. Cette même année, elle remporte la bourse d’excellence de la Fondation du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec pour achever ses études collégiales.

Dernièrement, la jeune violoniste a interprété le Concerto no 3 en si mineur de Camille Saint-Saëns, accompagné par l’Orchestre symphonique du Conservatoire de Montréal, sous la direction de maestro Julian Kuerti.

Marie-Claire Vaillancourt, violon
Native de Drummondville, Marie-Claire Vaillancourt joue du violon depuis l’âge de 5 ans. Elle étudie depuis septembre 2008 avec Johanne Arel au Conservatoire de musique de Montréal. Elle y termine un baccalauréat en interprétation. Lors de stages de perfectionnement et de classes de maîtres, Marie-Claire a pu travailler
avec Raymond Dessaint, Vadim Repin, Pinchas Zukerman et David Lefèvre.

Membre de la Symphonie des jeunes de Drummondville de 2004 à 2014, elle y a dirigé la section des premiers violons à partir de 2009 et elle a été invitée comme soliste à quelques reprises. Elle est membre du Quatuor Andara depuis septembre 2014.
Lauréate de plusieurs concours, cette jeune violoniste a eu l’occasion de se produire avec différents orchestres dont l’ensemble Amati, la Sinfonia de Lanaudière, l’Orchestre de chambre Appassionata et l’Orchestre symphonique de Longueuil lors d’une représentation à la Place des arts de Montréal. En septembre 2012, Marie-Claire a eu l’opportunité de donner un récital à La Roche-sur-Yon en France.

Dillon Hatcher, alto
Dillon Hatcher étudie l’alto au Conservatoire de musique de Montréal depuis 2009 auprès de Jocelyne Bastien. Très impliqué en musique de chambre, il se produit sous la direction d’Élizabeth Dolin, Denis Brott et Anne Robert, et en musique contemporaine avec Véronique Lacroix. Il étudie également les ondes Martenot depuis 2015 avec Estelle Lemire. Lors de stages au Domaine Forget, il participe à des classes de maîtres avec Ivo van der Werff, James Dunham, Roberto Diaz et Paul Silverthorne. Dans un cadre professionnel, Dillon a joué avec le Nouvel Ensemble Moderne à l’occasion d’un concert à la Maison symphonique en septembre 2015. En parallèle, il effectue plusieurs contrats d’enregistrement de musique populaire ainsi que de musique d’ambiance pour des événements sociaux. Il est aussi DJ.

Guillaume Veillet, violoncelle
Après des études primaires en chant choral à l’École de musique Jacques-Hétu, Guillaume entreprend l’étude du violoncelle à l’âge de 12 ans. Il est par la suite admis au Conservatoire de musique de Trois-Rivières dans la classe de Jean-Christophe Guelpa. Il y étudie pendant six ans. Comme « projet personnel » pour compléter le Programme d’études internationales de l’école secondaire Des Pionniers, il crée l’agence d’artistes Impresart. Par le biais de cette agence, Guillaume organise des prestations musicales pour divers événements à l’aide d’une banque d’artistes exclusivement constituée d’étudiants en formation jazz ou classique. Il complète ensuite son DEC en musique avec Sébastien Lépine comme professeur de violoncelle. Durant ces deux années, il a suivi à plusieurs reprises des classes de maître avec Brian Manker, premier violoncelle de l’OSM. Il a de plus enseigné le violoncelle à des plus jeunes.

Durant l’été 2015, il fait un séjour à l’Académie de musique du Domaine Forget et il y bénéficie de l’enseignement d’Emmanuelle Bertrand, d’Antonio Meneses et de Benoit Loiselle. Il travaille aussi pendant deux semaines avec Brian Manker à l’Académie
internationale Orford. Il est actuellement à sa deuxième année de baccalauréat en interprétation au Conservatoire de musique de Montréal. Il y poursuit ses études auprès de Carole Sirois.

L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE TROIS-RIVIÈRES
Fondé en 1978, l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières est dirigé par Jacques Lacombe, chef d’orchestre de réputation internationale. Formé de 54 musiciens professionnels, l’OSTR se distingue par la qualité de sa programmation qui fait une place importante aux chefs-d’oeuvre du grand répertoire, aux créations et aux solistes de renom, en plus de développer des initiatives pour les élèves et les jeunes musiciens de la région. Au nombre des récentes distinctions, mentionnons le prix Initiative culturelle de l’année (2015), le prix Félix Album de l’année – classique / vocal 2014, le prix Juno 2014 Classical Album of the Year: Vocal or Choral Performance, le prix Arts de la scène Louis-Philippe-Poisson (2014), le prix Opus Concert de l’année – régions, reçu deux années consécutives (2012 et 2013), le prix Initiative culturelle de l’année (2013) ainsi que deux disques d’or.

L’Orchestre symphonique de Trois-Rivières reçoit l’appui de nombreuses entreprises privées, dont Cogeco, Hydro-Québec, Canimex, le Port de Trois-Rivières, Marmen et le Groupe Somavrac, ainsi que de plusieurs organismes régionaux et gouvernementaux, dont le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Ville de Trois-Rivières et le Conseil des Arts du Canada.

Pour toute information additionnelle, contactez l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières au 819 373-5340. Consultez également le site Internet de l’OSTR au www.ostr.ca, ses pages Facebook et Instagram (@OSTRconcerts).

— 30 —

Information : Orchestre symphonique de Trois-Rivières
Julie Leblanc, directrice des communications
819 373-5340 poste 1004 • communications@ostr.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *