Activités incontournables à faire dans Mékinac

MÉKINAC: EXPLORER, RESPIRER, S’ÉVADER

À 40 minutes de Trois-Rivières, la MRC de Mékinac ouvre la porte de la nature mauricienne. Mot algonquin qui signifie tortue, Mékinac est aussi le nom du plus grand lac du territoire, le lac Mékinac. Avec ses 23 km2, ce lac surprend l’oeil du visiteur avec son apparence de fjord. La forêt est un acteur clé de la vie dans Mékinac. Cette ressource naturelle représente un des principaux secteurs de Mékinac tant au niveau de son étendue que de son apport au point de vue économique. Cette forêt, à qui on doit le développement de la région de la Mauricie, fait partie intégrante de l’histoire et de l’imaginaire collectif.


Au plan touristique, cette forêt est l’hôte de nombreux kilomètres de sentiers récréatifs destinés à différents types d’usagers tels que les marcheurs, quadistes, motoneigistes, etc. L’eau est une ressource importante de ce territoire. Par moment tumultueuse, elle se fait rivière, alors que par moment tranquille, elle se fait lac. Nous y retrouvons la rivière Saint-Maurice qui borde trois municipalités du territoire (Grandes-Piles, Saint-Roch-de- Mékinac et Trois-Rives), la rivière Matawin, reconnue par les amateurs d’eau vive, et le Lac-aux-Sables, véritable destination familiale en saison estivale.


Mékinac est synonyme de proximité avec les grandes villes et de proximité avec les gens puisque ces derniers sont chaleureux et accueillants, donnant ainsi une excellente qualité de vie dans chacune des 10 municipalités qui composent ce territoire.

Les incontournables


1 > À cheval

C’est à Saint-Tite que l’usine G.A Boulet est établie depuis 1933. Les bottes de cowboy Boulet sont connues par les cowboys dans le monde entier pour leur durabilité et leur confort. Saint-Tite, c’est aussi la ville du Festival Western de St-Tite, événement d’envergure internationale. La MRC de Mékinac se distingue aussi auprès des amateurs de sport équestre avec plus de 200 km de sentiers et un réseau unique de haltes équestres.


2 > Au bout de la ligne

L’omble de fontaine (truite mouchetée), le touladi (truite grise), le maskinongé, l’achigan à petite bouche et la ouananiche sont autant de variétés que les amateurs de pêche pourront attraper dans l’une des 2 pourvoiries, des 4 zecs, dans la réserve faunique du Saint-Maurice ou ailleurs dans Mékinac.


3 > En eau vive

L’immensité de l’étendue du territoire de Mékinac sait sans aucun doute animer la fibre aventurière des gens qui le visitent. Sur la rivière Matawin, l’eau se fait vive et permet de vivre l’aventure d’une descente en rafting unique en Mauricie au Centre d’aventure Mattawin.


4 > Chaussez des bottes de marche

Il n’y a pas que les bottes de cowboy qui trouvent leur place dans Mékinac! Les bottes de marche ont aussi plusieurs sentiers à explorer, donnant droit à des paysages et points de vue magnifiques. Le sentier Jacques-Buteux à Grandes-Piles, les sentiers d’Aire Nature Grandes- Piles ou le sommet du Mont Otis à Notre-Dame-de- Montauban figurent parmi les plus prisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *