Tourisme Mauricie

Vacances, activités et sorties
en mauricie
par Tourisme Mauricie

Blogue Tourisme Mauricie

2014-04-17, 15:28:50

Camping en VR en Mauricie, 13 terrains où poser votre véhicule (...)

À la recherche d'un terrain de camping pour profiter de votre Suite )

Information
Touristique

A A A
 Page 1 de 75  1  2  3  4  5 » ...  Dernière » 

Dernières nouvelles

Soyez au courant de toute l'actualité touristique régionale, directement à la source, en vous abonnant aux flux RSS de Tourisme Mauricie.

15/04/2014 Au Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac, le souper aux pattes de crabes d’Alaska est de retour

Communiqué

Pour diffusion immédiate

Trois-Rivières, le 15 avril 2014 - Au Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac, le souper aux pattes de crabes d’Alaska est de retour le vendredi 16 mai 2014 à compter de 18h00. Les fonds amassés lors de ce souper-bénéfice permettent de soutenir la mise en valeur et les activités du site historique.

Au menu de cet événement bénéfice : potage d’asperges, salades variées, crabe royal rouge d’Alaska, riz, vin ainsi que dessert à l’érable, le tout servi à volonté. Le coût du billet est de 140 $ par personne avec reçu d’impôt possible.

Il est possible de réserver en appelant au 819.377.1396 ou par courriel à l’adresse suivante : direction@moulin-pointedulac.com. À noter que le nombre de places est limité.

-30-

Source :

Caroline Trépanier, adjointe à la coordination

15/04/2014 Croisières AML s’installe à Trois-Rivières cet été !

Communiqué

Pour diffusion immédiate

Grande nouveauté cette année !

Croisières AML s’installe à Trois-Rivières cet été !

Avec un nouveau bateau dans la flotte AML

Québec, le mardi 15 avril 2014 – C’est avec enthousiasme que Croisières AML annonce son arrivée à Trois-Rivières cet été avec un nouveau bateau, l’AML Alizé.

Dès le 21 juin, l’AML Alizé offrira des croisières guidées de 90 minutes sur le fleuve Saint-Laurent, commentées par un guide expliquant l’histoire de Trois-Rivières ainsi que les bases de la navigation. Avec trois départs par jour à 11h30, 14h00 et 16h00, ceux et celles qui prendront part à cette croisière profiteront d’une vue incomparable sur le centre-ville, le port, le pont Laviolette, le sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et l’Île Saint-Quentin.

Suite à l’acquisition des Croisières Le Coudrier à Québec, Croisières AML est bien heureuse de l’accueil positif des différents intervenants touristiques de la région de la Mauricie et de Trois-Rivières. « Le développement touristique du fleuve Saint-Laurent est important pour nous. C’est pourquoi nous sommes ravis de faire notre entrée à Trois-Rivières. Nous désirons travailler en étroite collaboration avec les acteurs et partenaires touristiques afin de faire de Trois-Rivières une destination incontournable et branchée sur le fleuve ! » mentionne Yan Hamel, président-directeur général de Croisières AML.

La ville portuaire de Trois-Rivières est un lieu de prédilection pour profiter du décor enchanteur offert par le fleuve Saint-Laurent. Ville animée et vibrante, Trois-Rivières regorge de plaisirs terrestres et maritimes en été. Croisières AML s’intègre donc parfaitement dans cette multitude d’activités en ajoutant une brise de fraîcheur en bordure du fleuve. En plus de ses trois croisières par jour, le AML Alizé sera également disponible pour des nolisements de groupes en soirée et lors d’événements spéciaux à Trois-Rivières.

Ce nouveau bateau de la flotte AML porte le nom de Alizé en raison de sa référence au régime des vents. En effet, la racine latine alis qualifie le « caractère lisse, poli et délicat de ces vents mesurés qui soufflent avec régularité, ni trop ni trop peu, plus ou moins languides ou vigoureux selon les saisons ».

Pour plus de renseignements sur les croisières et les horaires, veuillez téléphoner au 1-800 563-4643 ou visitez le site Internet www.croisieresaml.com.

- 30 -

Source : Relations avec les médias

Mélika Robert, Conseillère en communications Brouillard

418-692-2634, poste 241 418-682-611

15/04/2014 BILAN POSITIF POUR LE TOURISME HIVERNAL EN MAURICIE

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

 

BILAN POSITIF POUR LE TOURISME HIVERNAL EN MAURICIE

PRÈS DE 80 % DES ENTREPRISES SONDÉES QUALIFIENT LEUR SAISON

« D’AUSSI BONNE, VOIRE MEILLEURE QUE CELLE DE 2012-2013 ».

 

SHAWINIGAN, 15 AVRIL 2014 - Selon les 61 entreprises touristiques ayant répondu à un sondage interne mené par Tourisme Mauricie entre le 1er et le 7 avril dernier, 79 % des répondants qualifient leur saison « d’aussi bonne, voire meilleure que celle de 2012-2013 ». Autre son de cloche positif : près des deux tiers d’entre elles ont augmenté ou maintenu leur achalandage touristique durant la saison hivernale 2013-2014.

 

QUELQUES CHIFFRES ET STATISTIQUES

Les 61 entreprises sondées, regroupant des attraits, établissements d’hébergement, restaurants, festivals, événements et services, sont de tailles diverses et sont basées partout en Mauricie. 21 % de celles-ci qualifient la dernière saison de très bonne, 30 % de bonne, 28 % de régulière, 13 % de décevante et 8 % de difficile. 67 % des répondants ont connu une hausse de fréquentation (31 %) ou une stabilité (36 %). Notons que sur l’ensemble des répondants, il y a 10 % des entreprises qui ont connu une saison particulièrement exceptionnelle, et qui ont vu leur fréquentation augmenter de plus de 10 %.

Soulignons au passage quelques excellents résultats, entre autres pour le Musée québécois de culture populaire de Trois-Rivières, le Domaine McCormick de Trois-Rives, le KiNipi Spa & bains nordiques, de Boréalis, de la Vallée Rocanigan de Shawinigan et d’Exit nature.

 

FACTEURS DE RÉUSSITE

De façon générale, les répondants au questionnaire ont mentionné que leur succès s’explique, entre autres, par des conditions d’enneigement relativement bonnes et une météo plutôt favorable. Par contre, le froid intense a semblé causer un certain impact négatif sur certains sites où les activités extérieures étaient à l’honneur. Ce sont alors plusieurs musées qui ont récolté d’excellents résultats. Plusieurs mentionnent également leurs efforts accrus pour améliorer le service à la clientèle de leur entreprise et l’effet du bouche-à-oreille comme facteurs de succès. Selon eux, un client satisfait qui parle en bien de l’entreprise et qui en témoigne, par exemple, sur les réseaux sociaux, devient le meilleur ambassadeur qui soit.

 

L’effet combiné des actions promotionnelles de Tourisme Mauricie, les nombreux articles rédigés sur le blogue-notes touristique de la Mauricie et des initiatives marketing individuelles ont aussi contribué au rayonnement de la destination. De plus, le niveau de maturité de certaines entreprises ayant atteint leur vitesse de croisière a été cité comme élément de succès. Selon André Nollet, directeur général de Tourisme Mauricie, le nouveau positionnement touristique de la Mauricie (La belle d’à côté) contribuera à poursuivre sur cette lancée : « Le but avec La belle d’à côté, c’est d’imprimer une image forte de la Mauricie dans la tête des gens, et ce, autant l’hiver que l’été. Nos produits hivernaux vont bien, les gens les connaissent et les motoneigistes sont bien présents. Été comme hiver, les gens viennent en Mauricie parce que c’est facile de s’y rendre, c’est central, et aussi pour la nature particulièrement belle. En motoneige, la belle d’à côté tient bien sa tuque; au spa, la belle d’à côté est dans l’eau chaude, en forêt, la belle d’à côté vous passe un sapin; en chalet, la belle d’à côté sacre son camp! ».

 

IMPACT DE LA MOTONEIGE ET DE LA SEMAINE DE RELÂCHE

La pratique de la motoneige et les activités de la relâche contribuent efficacement à la bonne performance touristique de la Mauricie. De fait, parmi les entreprises sondées qui accueillent les motoneigistes, 94 % d’entre elles ont connu une saison que les tenanciers jugent stable ou en hausse par rapport à l’hiver dernier. Dame Nature y est sans doute pour quelque chose : la saison active de la motoneige a débuté à la mi-décembre 2013 et se termine à peine ces jours-ci. Selon eux, la clientèle touristique a été au rendez-vous dans les relais, hôtels et pourvoiries, mais la clientèle locale a aussi été très importante, particulièrement en tout début et en fin de saison.

 

Aussi, la clientèle familiale, friande de l’offre touristique disponible pendant la relâche, a également beaucoup fréquenté la Mauricie puisque 71 % des sites et attraits concernés ont vu leur fréquentation stable ou en progression par rapport à la même période l’an passé. Les activités en famille, autant intérieures qu’extérieures, ont séduit les visiteurs de l’extérieur, sans oublier les gens de la place.

 

À PROPOS DE TOURISME MAURICIE

Tourisme Mauricie est un organisme sans but lucratif et non gouvernemental. Notre principale mission est de promouvoir l’offre touristique régionale. Le positionnement de la Mauricie comme destination touristique de premier choix passe par la concertation de nos 500 membres et de nos différents partenaires, la mise en application de notre plan stratégique dans le respect des politiques édictées par Tourisme Québec.

 

-30-

 

Source :

Catherine Cournoyer et Émilie Lavergne - Communications - Tourisme Mauricie

ccournoyer@tourismemauricie.com

elavergne@tourismemauricie.com

819 536-3334

 

Les lauréats des Grands Prix du tourisme de la Mauricie 2014

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

GRANDS PRIX DU TOURISME DE LA MAURICIE 2014, PRÉSENTÉ PAR DESJARDINS:
LA CRÉATIVITÉ ET L’INNOVATION À L’HONNEUR

 TOURISME MAURICIE DÉVOILAIT VENDREDI DERNIER LES LAURÉATS DES GRANDS PRIX DU TOURISME DE LA MAURICIE 2014

SHAWINIGAN, LE 11 AVRIL 2014 – C’est à Espace Shawinigan, le vendredi 11 avril dernier, devant près de 325 convives et invités de marque, que Tourisme Mauricie a souligné l’excellence et l’innovation des entreprises touristiques de la Mauricie lors du prestigieux gala régional des Grands Prix du tourisme, présenté par Desjardins. Lors de cette soirée, ce sont les meilleures réalisations de toute l’industrie régionale qui ont été mises au premier plan.

Cette année, Tourisme Mauricie a reçu 37 dossiers de candidature, soit la participation de 34 entreprises touristiques de la région dans 14 catégories officielles du concours et trois catégories régionales. De plus, six autres entreprises ont reçu une mention spéciale des villes et MRC de la Mauricie. Finalement, le prix prestigieux de la personnalité touristique de l’année a été remis à Monsieur Dany Néron, propriétaire de la cabane à sucre chez Dany qui fête ses 20 ans d’opération.

LAURÉATS DANS LES CATÉGORIES OFFICIELLES DU CONCOURS

Agrotourisme et produits régionaux : À la Fût, St-Tite
Hébergement - Gîtes : Le 100 St-Laurent, Louiseville
Hébergement - 40 à 199 unités : Hôtel Sacacomie, Saint-Alexis-des-Monts
Hébergement - Pourvoiries : Club Odanak, La Tuque
Attractions touristiques - Moins de 25 000 visiteurs : Corporation de développement culturel de Trois-Rivières pour Québec Issime De Céline Dion à la Bolduc
Attractions touristiques - 25 000 à 100 000 visiteurs : Musée québécois de culture populaire, Trois-Rivières
Festivals et événements - Budget de moins de 300 000 $ : Défis du parc – Nordique de Shawinigan
Festivals et événements - Budget 300 000 $ à 1 M$ : Les 12 heures d’endurance de La Tuque
Festivals et événements - Budget de plus de 1 M$ : FestiVoix de Trois-Rivières
Services touristiques : Hérôle
Ressources humaines en tourisme - Superviseur touristique: M. Alain Bourbonnais, Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac
Ressources humaines en tourisme - Employé touristique: Mme Carole Otis, Corporation d’Information touristique de la MRC de Maskinongé
Ressources humaines en tourisme – Relève touristique: Mme Roxanne Isabelle, Office de tourisme, foires et congrès de Shawinigan
Écotourisme et tourisme d’aventure : Centre d’Aventure Mattawin, Trois-Rives
Personnalité touristique : M. Dany Néron

Le président de Tourisme Mauricie, M. Benoît Gauthier, a tenu à souligner les efforts de toutes les entreprises qui ont déposé un dossier au concours des Grands Prix du tourisme. « Nous savons à quel point cela est exigeant pour les entreprises qui le font. Mais la récompense rémunère les efforts que vous y avez investis. Tous les candidats méritent nos félicitations », a-t-il déclaré.

Cette année, le jury du concours a été présidé par M. François de Grandpré, docteur en économie et professeur au département d’études en loisir, culture et tourisme à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il est également composé de Mme Martine Chrétien, directrice de comptes au centre financier aux entreprises Desjardins Centre et Haute-Mauricie, de M. Luc Méthot, conseiller en gestion d’entreprise, de M. Éric Lord, directeur général de Culture Mauricie et de Mme Nancy Sabourin, chef des services français de Radio-Canada.

UNE PERSONNALITÉ TOURISTIQUE REMARQUABLE

Choix unanime des membres du conseil d’administration de Tourisme Mauricie, Dany Néron est un entrepreneur important dans l’industrie touristique de la Mauricie, lui qui est propriétaire depuis maintenant 20 ans de la cabane à sucre chez Dany. Bien que réservé et humble, Dany Néron a su faire preuve d’audace et de leadership, il est un exemple de persévérance et de réussite pour l’industrie touristique québécoise. Sa passion et la qualité de son accueil ont doté son entreprise d’une renommée enviable. Son rayonnement médiatique et touristique sont internationaux dus à ses milliers de visiteurs à longueur d’année qui proviennent des quatre coins du monde. Nommer Dany Néron personnalité touristique de l’année est un geste d’encouragement envers toutes les PME du territoire, mais aussi une reconnaissance de l’influence que cet homme d’exception exerce sur la notoriété et l’excellence de toute une région. Il est la preuve que chaque entreprise peut prendre sa place parmi les grands de l’industrie touristique.

TOURISME SPORTIF ÉVÉNEMENTIEL

Pour une troisième année, les événements et les organisations qui ont mis en place un événement ou une compétition sportive, ou encore qui ont collaboré à l’organisation de celui-ci ont été honorés. Attirant bon nombre de touristes en Mauricie et favorisant la création et la consolidation d’emplois dans l’industrie, cette catégorie vise la mise en valeur des candidats qui ont organisé un événement sportif entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013, récurrent ou non. Cet événement devait s’être tenu en Mauricie, car l’organisation sportive (club, association) a présenté un dossier de candidature auprès d’une fédération sportive reconnue et a obtenu le mandat d’organiser l’événement.

Budget d’exploitation de moins de 30 000 $ : Championnat provincial Midget et plus de canoë-kayak de vitesse
Budget d’exploitation entre 30 000 $ et 100 000 $ : Championnat canadien baseball Midget AAA
Budget d’exploitation de plus de 100 000 $ : International Snocross Louiseville

Les villes et MRC de la région ont été également été invitées à remettre un prix spécial aux entreprises touristiques de leur secteur ayant su se démarquer au cours de la dernière année :

Ville de Trois-Rivières : Hippodrome de Trois-Rivières
Ville de Shawinigan : Culture Shawinigan
Ville de La Tuque : Coopérative de solidarité de Lac-Édouard - Parc écotouristique
MRC de Mékinac : Réserve faunique du Saint-Maurice
MRC des Chenaux : Ferme la Bisonnière
MRC de Maskinongé : La Porte de la Mauricie

SOULIGNER LA RELÈVE TOURISTIQUE

Conscients de l’importance de la relève, Tourisme Mauricie, en collaboration avec le Collège Laflèche et l’UQTR, remettent cette année un prix à un(e) étudiant(e) en tourisme s’étant illustré(e) par son implication et son rendement académique. Notons également la participation des étudiants du Collège Laflèche au concours puisque ceux-ci, conjointement avec plusieurs entreprises, procèdent à la rédaction des dossiers dans le cadre de travaux scolaires :

Prix du Collège Laflèche : M. Benoît Chamberland, étudiant en Techniques de tourisme au Collège Laflèche
Prix de l’UQTR : Mme Joëlle Paiement, étudiante au programme Loisir, culture et tourisme

UNE SOIRÉE RENDUE POSSIBLE GRÂCE À L’ENGAGEMENT DE PRÉCIEUX COMMANDITAIRES

Tourisme Mauricie tient à remercier tous ses précieux commanditaires, dont Desjardins, qui, par sa fidélité et sa généreuse contribution, assurent prestige et notoriété au gala des Grands Prix du tourisme de la Mauricie. Cet appui permet de faire de ce gala bien plus qu’une simple remise de prix; ils contribuent à créer une occasion privilégiée pour reconnaître et souligner les succès de ceux et celles qui, au fil des saisons, ont mis cœur et énergie afin de poursuivre leurs rêves, vivre leur passion et concrétiser leurs projets.

Tourisme Mauricie tient également à souligner la collaboration de Quebecor Media Trois-Rivières, Radio-Canada Mauricie, TC Média, Géo Plein Air, MédiaVox, ADN Communication, Acolyte Communication et NP2 Noël & Plourde communication-stratégie-marketing. Grâce à ces organisations, près de 30 000 $ de prix en biens et services ont été remis lors de la soirée parmi les entreprises qui ont présenté un dossier de candidature dans le cadre du concours.

À PROPOS DE TOURISME MAURICIE

Tourisme Mauricie est un organisme à but non lucratif et non gouvernemental. Notre principale mission est de promouvoir l’offre touristique régionale. Le positionnement de la Mauricie comme destination touristique de premier choix passe par la concertation de nos 500 membres et de nos différents partenaires, la mise en application de notre plan stratégique dans le respect des politiques édictées par Tourisme Québec.

-30-

Source :
Émilie Lavergne
Agente de communication et services aux membres - Tourisme Mauricie
819 536-3334 poste 225 / elavergne@tourismemauricie.com

Photos de l’événement en haute résolution disponibles peu après l’événement sur http://www.flickr.com/photos/mauricie
(Crédit : Genevière Gauthier et Tourisme Mauricie)

N.B. Pour télécharger une photo Flickr dans sa résolution optimale, faire un clic droit sur la photo et sélectionner « Taille originale », ce qui entraînera un changement de page. Cliquez ensuite sur « Téléchargez le format original de cette photo » en haut de la page.

Liste des gagnants du gala régional Grands Prix du tourisme 2014, présenté par Desjardins disponible sur http://www.tourismemauricie.org/grandsprix.

 

 

 

08/04/2014 Fin de la saison 2013-2014

COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

 

Fin de la saison 2013-2014

Merci à notre fidèle clientèle

 

Shawinigan, le 7 avril 2014 - La saison de glisse 2013-2014 est officiellement terminée. Nous tenons à remercier tous les clients qui furent nombreux à animer la station tout au long de la très belle saison 2013-2014. L’équipe de Vallée du Parc vous remercie et vous souhaite un bel été.

 

Pour plus d’information, n’hésitez pas à communiquer avec nous ou consultez notre site Internet.

 

- 30 -

Source :

Catherine Gélinas

Responsable de l’animation et des événements

Vallée du Parc

819 538-1639 p.234

animation@valleeduparc.com

 

La Classique internationale de la Mauricie dévoile son nouveau logo!

COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

La Classique internationale de la Mauricie dévoile son nouveau

logo!

Shawinigan, le 1ier avril 2014 – C’est en alliant innovation et créativité que la Classique internationale de canots de la Mauricie est fière de vous présenter son tout nouveau logo. De la Tuque à Trois-Rivières, l’image de l’événement se refait une beauté tout en gardant au coeur la précieuse tradition des canotiers.

Maintenant le cap vers les développements annoncés en février, la Classique revampe le précédent logo aux goûts du jour. En gardant son essence première, le nouveau logo démontre, de par ses courbes affinées, un plus grand mouvement et inspire davantage l’effort et la persévérance. La police d’écriture choisie, quant à elle, suscite l’énergie et le raffinement en étant plus épurée et actuelle.

Aussi, l’équipe de la Classique en profite pour saluer le travail exceptionnel de Monsieur Jacques St-Pierre pour la 80e édition. Monsieur St-Pierre a réussi un véritable tour de force en menant à bien cet événement malgré les nombreuses difficultés rencontrées.

Enfin, l’équipe de la Classique est fière d’intégrer parmi ses rangs madame Marili Boucher à titre de responsable des communications.

Le samedi 30 août prochain, des sportifs de calibre international prendront le départ pour la 81e édition de la Classique internationale de canots de la Mauricie. Soyez au rendez-vous pour saluer les performances de ces athlètes de très haut niveau.

-30-

Source :

Marili Boucher

Responsable des communications

Classique internationale de canots de la Mauricie

819-537-9221

marili@classiquedecanots.com

01/04/2014 La CREM s’éteint

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

La CREM s’éteint

Trois-Rivières, le 31 mars 2014 – Médiat-Muse confirme la clôture des activités de la Cellule régionale d’expertise en muséologie (CREM) de la Mauricie / Centre-du-Québec, en date d’aujourd’hui.

Rappelons que, depuis 2008, cette formule de mise en commun des ressources a permis de fournir des services de proximité aux trente-trois institutions membres pour les seconder dans les diverses sphères de la gestion muséale. Elle a également permis de développer de nombreux projets visant la professionnalisation des pratiques, le rayonnement des institutions aux plans régional et touristique, l’ancrage dans la communauté. Le projet pilote a dépassé tous les objectifs fixés par le MCC et a maintes fois été salué comme une solution innovatrice aux problématiques vécues dans le milieu muséal.

Or, le ministère de la Culture et des Communications a choisi de mettre fin à l’expérience à la fin de cet exercice financier. Cette décision s’inscrit dans la foulée du Rapport du Groupe de travail sur l’avenir du réseau muséal québécois, qui préconise une restructuration des responsabilités confiées aux instances régionales.

Les membres de Médiat-Muse, appuyés par les intervenants culturels et touristiques de la région, déplorent la perte de cette ressource qui a donné un essor sans précédent au milieu muséal régional. La fin de la CREM signifie la perte d’une expertise précieuse, d’une culture du réseautage et de la concertation, appuyée sur les 27 années d’existence du regroupement.

Concrètement, la fermeture de la CREM aura des impacts directs sur les institutions muséales de la région. Les plus petites institutions, premières bénéficiaires des services, seront particulièrement touchées. Pour plusieurs, la CREM était la seule façon d’obtenir des services professionnels, des conseils, un soutien au développement. La seule façon aussi d’être intégrés à des projets d’envergure. Toutes les institutions, peu importe leur taille, souffriront aussi de l’absence de visibilité que leur offraient les nombreuses actions promotionnelles et de mise en marché de la CREM. La fin de cette structure implique aussi la perte de deux emplois et, très potentiellement, la mort d’un organisme établi depuis près de trente ans.

Pour la population, la fermeture de la CREM a également des conséquences, même si elles sont plus subtiles. La CREM permettait de décupler les efforts pour inviter les publics scolaires à profiter des richesses de notre réseau régional; avait un projet pour améliorer l’accessibilité des activités muséales pour les aînés; avait créé de nombreux outils de découverte du réseau pour les clientèles locales et / ou touristiques, pour ne donner que

quelques exemples. Globalement, la CREM permettait aussi de rehausser les standards de qualité et de professionnalisme de l’ensemble, un avantage incontestable pour le public.

Suite au récent dépôt de son plan d’action en matière de muséologie, le ministère de la Culture et des Communications a annoncé qu’il tiendra au cours des prochains mois des consultations régionales, afin d’adapter les nouvelles structures aux réalités de chaque territoire. Dans ce contexte, Médiat-Muse continuera de militer pour se positionner en tant qu’organisme-ressource régional. « Nous espérons ainsi pouvoir préserver les acquis des dernières années et éviter que les investissements en argent, en temps et en efforts ne se volatilisent. », affirme Marie-Andrée Levasseur, présidente du regroupement. « Nous bénéficions ici d’un organisme mature, éprouvé et performant. Pourquoi le freiner, si ce n’est que pour le remplacer par autre chose, par une autre formule qui n’a pas encore été expérimentée et qui ne sera pas opérationnelle avant plusieurs mois, voire des années ? Ce sont nos institutions qui en souffriront entre temps. »

Selon l’issue de ces consultations, les membres prendront une décision quant à l’avenir de Médiat-Muse. Il est toutefois clair pour tous que le retour à l’ancienne formule, qui reposait sur l’implication bénévole, est impossible. Les défis auxquels font aujourd’hui face les dirigeants d’institutions sont trop importants, les ressources trop limitées, pour leur permettre de prendre en charge les projets du groupe, comme c’était le cas dans les premières années du regroupement.

Mentionnons néanmoins que, en gestionnaire responsable, Médiat-Muse honorera ses engagements avec ses partenaires en terminant les projets en cours, notamment la réalisation d’une exposition pour le Musée virtuel du Canada.

-30-

Source : Irina Gato

(819) 693-4799 / info@mediat-muse.org

01/04/2014 Structurer le développement touristique autour d’une vision commune

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour publication immédiate

Résultat d’une large consultation auprès d’intervenants et partenaires touristiques: l’OTFCS adopte son plan stratégique 2014-2020

Structurer le développement touristique

autour d’une vision commune

Shawinigan, le lundi 31 mars 2014 – L’Office de tourisme, foires et congrès de Shawinigan vient d’adopter son plan stratégique 2014-2020. Résultat d’une large consultation auprès des intervenants et des partenaires touristiques, ce plan stratégique est un outil de travail essentiel pour orienter et structurer le développement touristique autour d’une vision commune autant que dans une perspective à long terme. Les orientations qu’on y trouve répondent aux principaux enjeux du territoire.

« En 2012, quand le conseil a décidé de confier à un seul organisme la responsabilité du développement touristique à Shawinigan, c’était pour concentrer nos forces et définir notre positionnement. Avec l’adoption de ce plan stratégique et la collaboration des partenaires de l’industrie touristique, je suis confiant que l’équipe de l’OTFCS va réussir», confie le maire Michel Angers.

La réalisation du plan stratégique a nécessité la participation active des membres de l’OTFCS. Elle s’est également appuyée sur une large consultation des acteurs locaux en lien avec l’industrie touristique, sur des entrevues individuelles avec des intervenants clés de la destination, sur l’analyse d’études passées et de données statistiques, et sur d’autres documents existants transmis par Tourisme Shawinigan.

« Ce plan stratégique jette les fondations sur lesquelles nous allons construire notre développement touristique », précise Michel Matteau, président de

l’OTFCS. « Plus d’une trentaine d’entreprises touristiques de Shawinigan ont accepté notre invitation à participer à des ateliers de discussion sur les enjeux et les orientations. Une douzaine de collaborateurs provenant de différents organismes socio-économiques ont aussi été consultés. Et nous avons réalisé une dizaine d’entrevues individuelles avec des intervenants clés à l’échelle locale et régionale. Nous avons pris le temps qu’il faut pour nous assurer d’avoir une vision complète sur l’état de la situation et sur les pistes d’avenir », ajoute monsieur Matteau.

On constate donc que Shawinigan bénéficie d’éléments majeurs pour établir son développement touristique, dont :

  •  la présence de deux attraits reconnus comme étant des produits d’appel : la Cité de l’énergie et le Parc national de la Mauricie;
  •  des activités générant des achalandages significatifs : le Parc de l’île Melville et le Centre de glisse Vallée du Parc;
  •  des installations sportives de qualité qui constituent un atout important pour le tourisme sportif;
  •  la présence d’un centre de foires et d’expositions, ainsi que des infrastructures de congrès permettent une activité importante en tourisme d’affaires.

« Parmi nos atouts incontestables, nous pouvons aussi compter sur la présence d’un réseau d’hébergement touristique qui offre plusieurs catégories d’établissements et sur une offre de restauration concentrée, diversifiée et de qualité », ajoute Valérie Lalbin, directrice générale de l’OTFCS.

Le plan stratégique précise cinq enjeux au coeur du développement touristique de Shawinigan :

  •  L’augmentation de l’achalandage touristique l’indicateur le plus souvent utilisé est le nombre de visites/personne. Ainsi une même personne qui ferait trois visites de la destination dans l’année correspondrait à trois visites/personne. On peut augmenter le nombre de personnes, soit en ayant un taux de pénétration plus fort sur les marchés actuels, soit en ciblant de nouveaux marchés en développant de nouvelles clientèles.
  •  L’augmentation de la durée de visite Le défi, pour Shawinigan comme pour la grande majorité des destinations au Québec, réside dans le fait que la haute-saison touristique est concentrée sur un nombre restreint de semaines en période estivale.
  •  L’augmentation des retombées économiques Une destination touristique avec une offre variée permet de proposer des activités gratuites et des activités payantes, et d’avoir une contribution économique à l’ensemble qui soit variable selon les différents segments de clientèles. Cet enjeu est important pour Shawinigan, qui poursuit un objectif de développement économique en plaçant le tourisme dans ses priorités.
  •  La cohésion des principaux acteurs En partageant une vision commune, la cohésion entre les principaux acteurs est vitale et permettra l’échange d’informations pertinentes et la collaboration à la réalisation d’initiatives communes.
  •  Le développement d’une culture touristique La fierté de la population, la connaissance et la fréquentation des attraits touristiques par les résidents, la volonté d’agir comme ambassadeur pour faire découvrir ces activités sont des éléments à développer pour renforcer la culture touristique de Shawinigan.

« En clair, il nous faut travailler sur une équation à priori simple mais qui présente ses défis: développement touristique = plus de gens + plus de temps + plus d’argent », résume madame Lalbin. « Et pour y arriver, il faut travailler tous ensemble dans la même direction. Il faut aussi que la population de Shawinigan prenne conscience du potentiel touristique de leur ville et il faut faire évoluer la personnalité touristique de Shawinigan. »

Le plan stratégique, dans son horizon 2020, établit une vision précise de la contribution de l’industrie récréotouristique pour la Ville de Shawinigan au cours des six prochaines années.

Ainsi, en 2020, l’activité récréotouristique aura contribué significativement aux retombées économiques et à l’image de Shawinigan, qui sera reconnue comme une destination caractérisée par la proximité et l’intégration de la ville et de la nature, avec de multiples activités de plein air; une destination mettant en valeur la rivière Saint-Maurice jusqu’au centre-ville; une destination se démarquant dans

sa vie culturelle par le thème du fantastique et de la science-fiction; une destination proposant des lieux d’hébergement et des services diversifiés et de qualité; une destination procurant des occasions d’excursions et de courts séjours en périodes estivales comme hivernales; une destination offrant des produits touristiques distinctifs, facilement accessibles et variés.

« Pendant que nous jetons les bases de notre développement, nous sommes à mettre en place des actions concrètes », signale Valérie Lalbin.

Par exemple, la campagne de recrutement des produits partenaires de l’OTFCS connait un vif succès avec un dépassement des objectifs de plus de 20% pour 2014.

Plusieurs initiatives d’accueil sont en marche :

  •  la carte touristique a été remaniée pour mieux présenter la variété de nos produits touristiques et pour présenter l’offre estivale comme hivernale;
  •  de nouvelles formations seront offertes aux préposés à l’accueil et des équipes mobiles sillonneront la ville dès cet été pour aller à la rencontre des touristes;
  •  un projet de borne touristique interactive est actuellement à l’étude.

« L’OTFCS s’est donné un plan de match sérieux, nous pouvons compter sur des partenaires dynamiques et notre personnel est animé d’une passion à toutes épreuves. Au cours des prochaines années, Shawinigan va définitivement devenir une destination touristique de choix au Québec », conclut Valérie Lalbin.

- 30 -

Source : Valérie Lalbin

Directrice générale

Office du tourisme, foires et congrès de Shawinigan

(819) 537-7249 poste 42

valerie@tourismeshawinigan.com

31/03/2014 LE MUSÉE S’AGRANDIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

LE MUSÉE S’AGRANDIT!

Nicolet, le 31 mars 2014.- Le directeur du Musée des religions du monde vous invite à une conférence de presse le 3 avril à 10 h qui sera suivie de la première « pelletée de terre » pour inaugurer le chantier de construction.

Soyez les premiers à voir les débuts de la construction d’une nouvelle bâtisse qui servira à abriter la papamobile, dans le cadre de l’exposition 1984… je me souviens présentée par Radio-Canada, dès le 16 mai prochain.

Nous désirons remercier nos partenaires financiers qui nous permettent de poursuivre notre mission muséale et particulièrement, qui rendent possible cette construction d’envergure.

 

Informations : 819 293-6148 poste 1027. Merci à nos partenaires principaux !

- 30 -

Source :

Alexandra Boyer

Responsable des communications

Musée des religions du monde

communication@museedesreligions.qc.ca

T : 819 293-6148 poste 1023

31/03/2014 9 pourvoiries de la Mauricie s’unissent pour la cause!

 

Communiqué de presse

Diffusion immédiate

 

9 pourvoiries de la Mauricie s’unissent pour la cause!

Édition spéciale de l’encan virtuel « Vacances en pourvoiries »

La Tuque le 31 mars 2014 - L’histoire d’Ingrid Robidas fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques semaines. Ingrid est une jeune mère de famille qui mène un combat contre un cancer de l’ovaire. Les traitements qu’elle doit prendre et qui lui font beaucoup de bien ne sont pas couverts par la Régie de l'assurance-maladie du Québec. Le coût des traitements étant très onéreux, et la maladie étant très grave, elle a choisi de passer à l’action et de parler de son histoire ouvertement.

Neuf pourvoiries de la Mauricie ont décidé de s’unir pour la cause en organisant une édition spéciale de l’encan virtuel « Vacances en pourvoiries ». Durant tout le mois d’avril, les gens pourront miser sur un forfait de pêche ou de plein air en s’inscrivant sur le site Web de l’Association des pourvoiries de la Mauricie au www.naturemauricie.com. Le plus haut ¨miseur¨ à la date de fin de l’encan pourra donc se prévaloir du forfait au prix misé. La valeur des forfaits mit à l’encan totalise près de 5500 $. La totalité des profits amassés seront versés à Ingrid Robidas.

Les neuf pourvoiries participantes sont : Club Oswego, Domaine Touristique La Tuque, La Pourvoirie du Lac Oscar, Les Chalets Gouin, La Seigneurie du Triton, Pourvoirie Domaine Desmarais, Pourvoirie du Barrage Gouin & Magnan, Pourvoirie Kanawata et la Pourvoirie Rothman.

La firme Acolyte fera la conception d’une bannière Web gratuitement pour promouvoir cet encan bénéfice. De leur côté, Aventure Chasse & Pêche et la Fédération des pourvoiries du Québec ont offert à l’Association de publiciser cette bannière sur leurs plateformes web sans aucun frais.

« Nous souhaitons de tout cœur que cet encan puisse faire une différence pour Ingrid et nous lui souhaitons la meilleure des chances » mentionne Valerie Fortin, directrice générale de l’Association des pourvoiries de la Mauricie.

Vous pouvez également faire des dons directement sur ce site : http://ingridsearch.com/.

-30-

Source :

Association des pourvoiries de la Mauricie

Tél. : 877 876-8824 www.naturemauricie.com

 

 

 Page 1 de 75  1  2  3  4  5 » ...  Dernière » 

Publicité


2014-04-17, 15:28:50

Camping en VR en Mauricie, 13 terrains où poser votre véhicule récréatif dans notre région cet été

À la recherche d'un terrain de camping pour profiter de votre VR en Mauricie cet été ? Peu Suite )

2014-04-16, 15:11:54

Dates de l'ouverture et de la fermeture de la pêche en Mauricie selon la zone et les espèces

Voici le lien direct vers l'outil en ligne pour connaître les dates de l'ouverture et de la Suite )

2014-04-15, 12:48:00

Grands Prix du tourisme régional 2014 - Mauricie : découvrez les entreprises gagnantes

L’Association touristique régionale de la Mauricie a souligné l’excellence et l’innovation Suite )