Consultez le calendrier des événements

En l’an 1009, au Duché de Bicolline…

Bicolline 1

les calamités ne cessent de s’abattre sur le monde de Bicolline.  Devant l’exode des peuples, les grandes religions se confrontent, chacune convaincue que leur foi règlera les grands maux de cette ère infernale.  C’est dans cet environnement d’incertitude et de conflit que se tient la Grande Bataille de Bicolline, à l’été 1009

 

Bien entendu, comme je n’ai pas encore inventé la machine à remonter le temps (ce qui ne saurait tarder…Stephen Hawking n’a qu’à bien se tenir!), vous aurez compris que je parle ici d’une représentation imaginaire et fantastique mise en place par les architectes de ce monde immersif qu’est le Duché de Bicolline.  Situé à St-Mathieu-du-Parc, dans un univers immensément permissif à l’imagination, Bicolline accueille près de 2000 personnes chaque année pour sa Grande Bataille annuelle, et ce depuis près de 15 ans!

 
La qualité des architectures est impressionnante!

La qualité des architectures est impressionnante!

 

Une organisation impressionnante!

Toujours avide de sensations fortes et d’images magnifiques, je me suis rendu au Duché afin de constater de mes propres yeux ce que je n’avais jusqu’alors pu qu’imaginer.  C’est le souffle coupé dès le premier pas posé en territoire de Bicolline que j’ai ainsi commencé ma journée de « travail« .  La qualité de l’organisation et des architectures dépasse l’entendement, et l’immersion dans laquelle nous plongent les participants à ce grand théâtre vous fait rapidement oublier les tracas de la société « réelle« .  Car qu’en est-il des maux de la société lorsque complètement assaillit par les hordes d’ennemis, vous ne pouvez que fuir devant le fléau qui s’abat sur vous sans vergogne aucune ?

À ne pas croiser dans une ruelle...

À ne pas croiser dans une ruelle…

Des mordus en action! 

Des centaines et des centaines de personnes ainsi réunies durant 5 jours afin de vivre un univers fantastique, se côtoient, se confondent et se disputent des parcelles de terres pour la gloire et le pouvoir de leur faction.  Il devient rapidement impossible de résister à l’attraction de ce monde parallèle, un peu comme si votre enfance vous appelait sans relâche afin que vous y replongiez durant quelques jours.  Je ne m’y suis présenté qu’à la dernière journée, que déjà j’ai hâte au prochain événement afin de pouvoir y glorifier ma banque de clichés, tous plus impressionnants les uns que les autres.  Et n’allez pas croire que c’est l’homme derrière l’appareil qui y est pour quelque chose…  Les sujets devant l’objectif sont si puissamment interprétés par des mordus que la chose devient d’une facilité déconcertante.  Des costumes d’une beauté médiévale, des personnages dignes de films fantastiques et des moments d’une pure adrénaline…

 

Vraiment, si je ne semble pas en revenir, c’est que je n’en suis effectivement pas encore revenu. (!)  Tout y est démesurément grand; les constructions, les plaines, les scènes de batailles…  J’ai même pu y apercevoir un monstre immense, et un arbre vivant!  Pour passer une semaine entière dans un tel costume, il faut deux choses, beaucoup de volonté et surtout de l’endurance à revendre. 

Même les monstres envahissent l'univers de Bicolline!

Même les monstres envahissent l’univers de Bicolline!

En constant développement…

Le Duché de Bicolline organise une panoplie d’événements de ce genre au cours de l’année, même l’hiver!  Assurément le plus gros événement de ce genre au Québec.  J’y ai entendu des accents francophones venus de l’autre côté de l’Atlantique, des anglophones et mêmes des Espagnols.  Je crois même avoir surpris quelques Finlandais!  Y’a pas à dire, Bicolline est un monde en santé, et en constant développement.  L’immersion qui y est possible ravivera la flamme de tous les enfants enfouis en vous…  Et pourquoi pas, le stress que l’on s’impose à tous les jours n’est-il pas plus irréel (et dommageable…) qu’une semaine fantastique ?

Bicolline 5

Articles populaires

Partager

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *